Utilisez intelligemment la barre de favoris de votre navigateur

J’avais déjà fait la remarque sur mon blog : les navigateurs web sont devenus les logiciels sur lesquels les utilisateurs passent le plus de temps. Je suis un professionnel du web et c’est aussi mon cas. Afin d’améliorer sa productivité et son efficacité lorsqu’on travaille sur son navigateur, je vous présente aujourd’hui ma méthode de gestion de mes marques-pages via la barre de favoris. Grâce à elle, je peux accéder en deux temps trois mouvements aux sites internet que j’utilise le plus souvent. Elle me permet aussi d’organiser certaines de mes tâches.

Favoris navigateur

Pas facile de gérer son temps quand on travaille sur internet tout en voyageant, quand on déménage souvent, quand on change régulièrement de bureau temporaire… La vie d’un nomade pourrait-elle concorder avec celle d’un work addict ? Je ne crois pas. Pourquoi voyager si l’on doit passer ses journées entières enfermées à travailler ? La gestion de mon temps de travail, et plus généralement du temps passé sur l’ordinateur est donc pour moi primordiale. Voici une de mes techniques de productivité qui consiste à gérer correctement sa barre de favoris afin de se connecter rapidement aux sites internet qu’on utilise le plus. J’ai affiné cette méthode de gestion de marques-pages depuis plusieurs années déjà et je crois bien qu’elle soit optimale.

Afficher la barre de favoris de votre navigateur

L’affichage de la barre de favoris n’est pas toujours activé par défaut. Pour Google Chrome, il suffit de cliquer sur le bouton « Personnaliser et configurer Google Chrome » en haut à droite du navigateur, d’aller dans le menu « Favoris » et cliquer sur « Afficher la barre de favoris ». Voilà à quoi ressemble ma barre de favoris :

Barre de favoris : screenshot 01

Barre de favoris : screenshot 01

Utilisez les trigrammes pour catégoriser vos marques-pages

Cette technique vient tout droit de l’industrie de l’informatique. Plutôt que d’utiliser par exemple à chaque fois le terme Voyageurs du Net, j’utilise VDN, plus court, plus rapide. Cela permet aussi de diminuer la taille des répertoires de la barre de favoris. Les trigrammes, qui parfois sont aussi composés de 2, 4 ou 5 lettres, sont réutilisables pour les libellés de Gmail, Google Agenda, Evernote, pour les répertoires Dropbox… Familiarisez-vous aux trigrammes : c’est pratique et plus rapide.

Organisez correctement vos dossiers dans la barre de favoris

Certains dossiers de votre barre de favoris peuvent contenir des dizaines de liens. Faites donc des sous-dossiers pour organiser correctement vos marques-pages. Vous devriez aussi utiliser des noms explicites pour ne pas vous perdre. Voici l’exemple de mon dossier « KLG » :

Barre de favoris : screenshot 02

Barre de favoris : screenshot 02

Ma technique pour gérer mes tâches récurrentes

J’organise mon travail en 3 types de tâches :

1: Les tâches prioritaires

Ecrire un article, une newsletter, ajouter une fonctionnalité à mon blog, travailler pour un client… Ces tâches prioritaires doivent être réalisées en début de journée. Je les référence dans Google Agenda et pour les plus conséquentes, j’utilise aussi Evernote.

2: Le traitement des emails

Une fois les tâches prioritaires de la journée effectuées, je traite mes emails.

3: Les tâches récurrentes

Pour finir, je traite les tâches récurrentes. Ces tâches sont généralement liées aux réseaux sociaux, au référencement, à la gestion des commentaires d’un blog… Voici d’ailleurs une vidéo complète sur le sujet.

J’utilise ma barre de favoris pour définir et traiter les tâches récurrentes hebdomadaires. Elles sont répertoriées par jour, avec le trigramme « REC » (comme récurrent). Ce qui est très pratique, c’est qu’un lien dans la barre des favoris peut mener vers un libellé Gmail, vers une page spécifique de Facebook ou de Twitter, vers un document dans Google Drive… Voici le fonctionnement en image :

Barre de favoris : screenshot 03

Barre de favoris : screenshot 03

Améliorer sa productivité et l’organisation de son travail grâce à la barre de favoris

La méthode dont je vous parle est théorique et en pratique, il n’est pas toujours évident de la respecter à 100%. Il faut souvent plusieurs semaines pour s’accoutumer à un tel fonctionnement. Mais c’est en utilisant de telles méthodes que l’on travaille mieux. En augmentant sa productivité et en améliorant son organisation, on aura alors le choix entre 2 options : travaillant autant mais réaliser plus de tâches ; ou travailler moins en réalisant le même nombre de tâche.

Un dernier conseil pour terminer cet article : si vous travaillez avec plusieurs ordinateurs ou plusieurs navigateurs, vous pouvez installer un service de synchronisation en ligne de marques-pages, comme le très recommandable Xmarks Bookmarks Synchronizer. Votre barre de favoris sera alors mise à jour sur tous vos environnements de travail et en cas de perte de donnée, elle sera sauvegardée automatiquement sur le cloud. Ma barre de favoris doit avoir aujourd’hui plus de 5 ans. Il serait dommage de tout perdre !

Et vous, chers lecteurs, avez-vous d’autres astuces à partager pour organiser vos marques pages, ou plus généralement votre travail sur écran ?