Utilisez-vous le cashback pour vos voyages ?

Le cashback est un concept qui a vu le jour dans les années 70 aux USA : les banques proposaient à leurs clients de récupérer un ou deux pourcents des achats qu’ils effectuaient chez les commerçant partenaires de la banque. Aujourd’hui, ce modèle a pris une autre forme. Des sites internet comme iGraal ou eBuyClub se sont développés et offrent la possibilité à leur communauté de faire des économies sur leurs achats en ligne via le principie du cashback. Qu’en est-il des achats liés au voyage ? Existe-t-il sur internet une forme de “cashback voyage” ?

Cashback

Si je devais faire les comptes de tout ce que j’achète par internet chaque année, j’atteindrais sûrement des sommes supérieures à 1000 euros. Bien entendu, la majorité de mes dépenses se concentrent sur l’achat de billets d’avion. Mais pas seulement ! Lors de mon retour en France, je me suis acheté via internet un laptop Sony Vaio Pro, un t-shirt Ice Breaker et un téléphone tout terrain. J’utilise aussi internet pour quelques réservations d’hôtels, des billets de trains… Saviez-vous que vous pouviez économiser sur la plupart de ces achats en utilisant un site internet de cashback ?

Comment fonctionne le cashback ?

Le principe est assez simple : la majorité des acteurs du e-commerce utilisent ce qu’on appelle des programmes d’affiliation. A chaque fois qu’un intermédiaire inscrit au programme d’affiliation d’un marchand lui permet d’effectuer une vente, cet intermédiaire reçoit une commission sur cette vente, généralement un pourcentage. Lors de mes ateliers de web-journalisme, j’explique souvent l’affiliation en prenant pour exemple Amazon (c’est d’ailleurs Amazon qui a lancé le premier programme d’affiliation en 1996). Si un blogueur fan de bandes dessinées place des liens d’affiliation vers Amazon dans ses articles et qu’un lecteur, via un de ces liens, vient à acheter une bande dessinée sur Amazon à 20 euros, alors le blogueur gagnera une commission d’environ 5%, soit 1 euro. Pas terrible allez-vous me dire… Mais dans le domaine du voyage, les paniers moyens sont bien plus élevés. La Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) publie une étude en 2011 qui calcule le panier moyen dans le secteur du tourisme à 291 euros. Ce qui est déjà mieux !

Les sites de cashback sont inscrits à de nombreux programmes d’affiliation. Ils proposent à leurs membres d’utiliser leurs liens d’affiliation pour effectuer leurs achats et leur rétribuent en échange une partie des commissions obtenues.

Zoom sur Igraal, leader français du cashback

Fondé en 2006, iGraal fut un des premiers acteurs du cashback en France. En 2012, iGraal comptait plus d’un million de membres et travaillait avec plus de 2500 e-commerçants, dont 10% d’entre eux dans le secteur touristique. La rubrique “Voyages & locations” est d’ailleurs la première rubrique mise en avant dans le menu de navigation. On y trouve des agences de voyage, de location de véhicules ou de matériel pour la montagne, des comparateurs de vols, des sites d’hôtellerie, de location de vacances… Le secteur du tourisme est un des plus concurrentiel sur internet et les marges sont souvent assez faibles. Les programmes d’affiliation sont donc en général moins généreux que pour les secteurs des services numériques par exemple. Mais si l’on utilise la cashback de manière systématique, cela devient tout de même intéressant. Surtout qu’en général, les dépenses liées à nos voyages sont assez conséquentes et peuvent atteindre des centaines d’euros : billets d’avion, logements, locations de voiture… Ce n’est peut-être pas l’exemple le plus probant, mais il y a 2 semaines, alors que je me rendais à Londres, j’ai utilisé iGraal pour un achat de billet de bus sur idBus. Sur un total d’environ 45 euros, mon compte iGraal s’est vu incrémenter de 1,81 euro, soit 3% de mon achat. En pratique, il est possible d’installer sur son navigateur internet (Google Chrome, Firefox, Internet Explorer et Safari) une extension qui permet de vous notifier et d’enclencher l’affiliation avec iGraal à chaque fois que vous vous apprêtez a réaliser un achat chez un de leurs partenaires. Le hic, c’est que l’extension n’est pas compatible avec Adblock, que j’utilise depuis des années pour bloquer les publicités internet. Je me suis donc directement rendu sur le site internet d’iGraal, ai recherché la page iDbus, ai suivi le lien d’affiliation puis une fois sur le site d’iDbus, j’ai procédé à mon achat en ligne. Quelques minutes plus tard, l’achat était affiché sur mon compte iGraal, en attente de validation.

Si vous désirez vous inscrire à iGraal (et bénéficier tout de suite d’une prime de 3 euros), vous pouvez suivre le lien en cliquant ci-dessous :

Cashback voyage avec iGraal

Cliquez ci-dessus pour vous inscrire sur iGraal

Application mobile d’iGraal sur iPhone et Android

iGraal a mis en place une application mobile pour Android et iOS. Le principe est le même : vous utilisez le lien d’affiliation d’iGraal pour vous rendre sur le site internet du marchand et vous procédez à votre achat, avec votre smartphone ou votre tablette. L’application est bien réalisée et compte de bonnes notes sur l’Apple Store et Google Play. Par contre, si vous utilisez les applications mobiles de certains sites marchands, je ne pense pas qu’il soit possible techniquement d’activer le lien d’affiliation iGraal. Pour en savoir plus sur l’application mobile, c’est par ici.

Application iGraal sur iPhone

Screenshot de l’application sur iPhone

Parrainage et programme d’affiliation iGraal

iGraal possède son propre programme d’affiliation et de parrainage. Si vous parrainez des amis, des lecteurs de votre blog, des fans de votre page Facebook via des liens d’affiliation, vous toucherez des commissions selon la règle suivante :

Parrainage cashback sur iGraal

Les paiements peuvent être demandés à partir de 20 euros (c’est aussi ce qu’on appelle le payout) et sont effectués via un virement sur un compte bancaire ou un compte Paypal.

Le cashback est à la fois un moyen de faire des économies lors de vos achats sur internet, mais si vous tenez un blog ou un site internet dans un domaine qui pratique le e-commerce, cela peut-être une source supplémentaire de monétisation. En France, les petites économies sur internet sont les bienvenues et beaucoup de Français adhèrent déjà au concept du cashback. J’ai utilisé le cashback il y a quelques années sans être vraiment régulier. Je vais aujourd’hui essayer de l’être plus et vous invite à en faire de même grâce à iGraal ou à tout autre acteur un peu moins connus comme eBuyClub, Poulpeo, Wajestic…