Condensé du Web : 3 fiches pratiques pour écrire des articles qui cartonnent

En suivant les techniques et astuces simples que je vais vous donner dans un instant, j’ai multiplié par 5, et parfois par plus de 10, l’impact de mes articles sur les réseaux sociaux. Et pourtant, je n’y consacre toujours que 20 minutes par semaine (c’est une règle d’efficacité que je me suis fixé).

Je travaille avec ce que j’appelle des “Fiches pratiques”, qui résument des conseils sur certains sujets. J’ai par exemple déjà publié des fiches pratiques sur le réveil matinal ou bien sur la manière de gérer avec efficacité ses entretiens Skype.

Aujourd’hui, je vous offre les 3 fiches pratiques que j’utilise pour écrire des articles qui cartonnent et obtenir plusieurs centaines de partages sur les différents réseaux sociaux.

More likes !

Ces conseils sont des résumés d’articles du Web, francophone et anglophone, de formations, de livres… Je les partage également avec certains clients, dont des blogueurs espagnols que je coache depuis quelques semaines, ici au Mexique.

Alors bien sûr, ça ne marche pas à tous les coups… Mais quand un de vos articles cartonne, vous ferez un pic de trafic sur Google Analytics. Et si vous arrivez à écrire régulièrement des articles qui cartonnent, vous gagnerez en trafic, en référencement naturel, en suiveurs qualifiés sur les réseux sociaux, en inscrits sur vos mialing lists, puis au final, en clients et en chiffre d’affaire.

Êtes-vous prêt à booster votre audience sur les réseaux grâce à ces quelques conseils ? C’est parti !

Trouvez des sujets qui marchent à tous les coups

L’un des points les plus importants de vos articles, c’est évidemment le titre. Sur tous les canaux de diffusion, et pour tous vos contenus (articles, vidéos, emails, livres, formations…), c’est le titre qui va donner envie aux lecteurs de cliquer. Vous devez choisir vos titres, et donc vos sujets et angles d’articles, en fonction de ce qu’aiment les internautes. Dans cette fiche pratique, je liste plus de 20 types d’articles qui fonctionnent. Certains sont très connus et d’ailleurs sur-utilisés, comme les articles de type “liste” ou “TOP”, mais d’autres le sont moins et vous gagnerez à découvrir toutes ses techniques. Ces types d’articles sont utilisés par la presse, par les blogueurs professionnels, les écrivains, les copywriters…

Téléchargez la fiche pratique qui liste les types d’articles qui plaisent

Appliquez les bonnes structures à vos articles

Si vos articles sont mal structurés, longs et chiants à lire, la majorité des internautes vont quitter votre site au bout de quelques secondes. Vos article doivent répondre à des principes importants comme celui de la “pyramide inversée”, ou ce que j’appelle “annoncer la couleur” dès l’introduction. Vos textes doivent être aérés, permettre la lecture diagonale, terminer sur un résumé des principes importants ou sur un CTA (Call-to-action). J’ai donc réuni tous les conseils de structure dans une seconde fiche pratique :

Téléchargez la fiche “Bien structurer vos articles”

Soignez le contenu et adressez-vous à vos lecteurs

Pour retenir l’attention de vos lecteurs, votre style d’écriture doit être captivant. Vous devez vous adresser à votre lecteur, lui poser des questions, lui transmettre de l’enthousiasme, de l’émotion, le faire sourire. Donnez-lui des exemples chiffrés, des preuves de ce que vous dites, des anecdotes… Votre contenu doit être soigné et vous devez apporter de la valeur à vos lecteurs.

Pour votre lecteur, lire votre article n’est pas complètement gratuit. Il va en quelque sorte échanger son temps contre le vôtre. Cela doit donc lui être utile et agréable. Voici une liste de règles simples à utiliser pour rendre vos articles plus intéressants :

Téléchargez la fiche “Soignez votre contenu”

Il m’a fallu plusieurs mois pour prendre toutes ces notes et pour les compiler dans ces fiches. J’utilise des fiches au format Bristol pour l’impression. Je peux comme ça les trimballer partout où j’écris. Je vais d’ailleurs les relire pour peaufiner cet article 🙂

Car une fois que l’on connaît bien ces règles, le plus gros de travail est de prendre l’habitude de les utiliser systématiquement.