Ou vivre pour 350 euros par mois

Ou vivre pour 350 euros par mois

Vous êtes fatigué de la vie occidentale et de ses villes bruyantes et polluées ? Vous n’arrivez plus à payer le prix exorbitant des loyers en ville ? En regardant bien il doit rester quelques endroits dans le monde où on peut vivre correctement sans se ruiner. Des pays exotiques où la vie est moins chère, où vous pourrez déposer vos valises quelques mois ou quelques années en vivant de vos faibles rentes. Le site OpenTravel.com a repéré pour vous quelques pays où vous pourrez prendre du bon temps avec une rente maximum de 500 $ (350 €) par mois.

Pour vivre avec si peu d’argent il vous faudra bien sûr renier quelques avantages de notre société de consommation, mais vous gagnerez certainement en bien être dans un pays où les gens sont accueillants et simples.

Découvrez donc avec nous ces pays où vous pouvez vivre avec moins de 350 € par mois. Il en existe sûrement d’autres tout aussi accueillants, mais la sélection qui suit va sûrement vous donner des idées de changement.

La Thaïlande

plage-phranang

De belles plages bordées de cocotiers, le soleil presque toute l’année, une nourriture excellente et très bon marché, difficile de rêver mieux.

Vous rappelez-vous vos dernières vacances à Phuket ou à Koh Samui quand vous ne dépensiez qu’un petit dollar pour un grand verre de bière bien fraîche ?

Vous souvenez-vous des jolis sourires des thaïlandaises et des thaïlandais que vous croisiez dans les rues ou dans les commerces, toujours prêts à vous rendre service ?

Tous ces souvenirs pourraient être votre quotidien si vous décidiez de vivre en Thaïlande, un rêve à votre portée puisque la vie là-bas ne devrait pas vous coûter plus de 350 € par mois.

Bien sûr il ne faudrait pas croire que vous pourrez vous offrir un bel appartement avec vue sur la mer, mais vous pouvez très bien trouver un logement décent à Chiang Mai pour moins de 30 $. Mais si vous souhaitez vivre près de la côte il faudra faire un petit effort pour dépenser les 90 $ minimum pour obtenir un appartement.

En préparant vous même vos repas avec des fruits et des légumes achetés sur les marchés locaux, c’est sans doute la solution la plus économique. Vous apprendrez les rudiments de l’excellente cuisine thaïlandaise et ne dépenserez guère que 200 $ par mois pour manger.

200 $ pour la nourriture, 90 $ pour le logement, il vous reste tout de même 210 $ pour payer le reste, électricité, téléphone, balades et quelques achats de vêtements… la belle vie pour moins de 350 € en Thaïlande.

Le Cambodge

koh-tonsay

Même si l’histoire du Cambodge n’a pas été rose ces dernières années avec le régime sanglant de Pol Pot, il faut bien admettre que ce pays du sud-est asiatique est une des plus belles destinations au monde.

Avec moins 500 $ par mois on peut très bien vivre à Phnom Penh, la capitale du Cambodge, et de plus en plus d’étrangers ont décidé de tenter l’expérience… ce qui a bien sûr fait un peu grimper le prix des loyers.

Conséquence de cet colonisation de “rentiers”, il devient de plus en plus difficile de trouver un loyer en dessous de 200 $. Mais en partageant l’appartement avec un ami ou en louant une chambre aux nombreux routards de passage, on peut s’en sortir.

En ce qui concerne la nourriture vous dépenserez plus ou moins la même somme qu’en Thaïlande, soit 200 $ pour vous initier à la cuisine cambodgienne qui a peu à envier à la cuisine thaïlandaise. Quand vous serez fatigué de cuisiner, vous pourrez prendre un bon repas dans un restaurant local qui ne vous coûtera que 2 $.

Vivre au Cambodge est une expérience unique qui vous déconnectera vraiment de la vie occidentale et des ses McDonald’s, en partageant celle de gens humbles et chaleureux.

Les Philippines

plage-cebu

L’Asie est vraiment à l’honneur dans ce palmarès des endroits où il fait bon vivre pour pas cher. Alors direction les Philippines et ses magnifiques plages.

Vivre à Manille, la capitale, quand on ne dispose que de 500 $ n’est pas vraiment le bon choix quand on sait que les loyers débutent à 360 $. Mais quelle idée de vouloir vivre dans la ville la plus agitée du pays quand de magnifiques provinces s’offrent à vous.

Cebu est une île au centre de l’archipel qui vous offrira de magnifiques paysages de montagnes recouvertes par la forêt tropicale et de superbes plages de sable fin.

A Cebu, la ville, vous pourrez dégotter un appartement pour 150 $ par mois et si vous cherchez dans les petites villes comme Damaguete City, vous trouverez aisément une chambre pour 40 $ par mois.

La nourriture est aussi bon marché que dans les deux pays précédents et vous vous alimenterez correctement avec un budget de 200 $ par mois.

Par ailleurs, les Philippines ont créé un programme pour offrir aux étrangers la possibilité de prendre leur retraite dans ce beau pays. Si vous avez 35 ans vous devrez déposer 50 000 $ (35 000 €) dans une banque des Philippines, mais si vous avez 50 ans on ne vous demandera plus que 10 000 $ (7 000 €) et démontrer que vous recevez une rente ou une pension de 800 $ par mois (560 €) pour une personne seule, 1 000 $ pour un couple.

Le Costa Rica

arenal

“Pura Vida” disent les Ticos, les habitants du Costa Rica, quand il s’agit de qualifier le style de vie dans ce petit pays d’Amérique Centrale.

C’est vrai que la vie semble belle au Costa Rica avec sa nature généreuse, son climat tropical et ses plages ensoleillées. Et pour embellir encore plus le tableau, vous vivrez au milieu d’une population très chaleureuse qui ne tardera pas à sympathiser avec vous.

Si les prix à San José sont plus élevés que dans le este du pays, vous pourrez tout de même y vivre en partageant un appartement avec un ami. Sinon il faudra s’éloigner un peu de la capitale et vous trouverez sans trop de difficultés une petite maison pour 250 $ par mois.

Un repas complet dans un restaurant local vous coûtera entre 4 et 5 $, mais si vous vous donnez le mal de préparer vous même vos repas avec les produits des marchés locaux, vous ne dépenserez guère plus de 150 $ par mois.

En faisant les comptes vous vous rendrez compte que les 500 $ par mois sont assez vite atteints au Costa Rica, mais comme le pays est assez petit et que vous apprécierez sûrement le contact avec vos voisins, vous n’aurez sans doute pas d’autres dépenses à côté.

Le Belize

birdcaye

Deuxième pays d’Amérique Centrale dans cette liste de pays où il fait bon vivre avec moins de 350 € par mois, le Belize avec ses belles plages et sa forêt tropicale.

Le Belize est un véritable paradis pour les amateurs de plongée sous-marine et de snorkeling qui découvriront des fonds marins de toute beauté le long de la barrière de corail qui protège la multitude de cayes, des petites îles qui abritent une faune étonnante.

Vivre au Belize vous coûtera plus ou moins la même somme qu’au Costa Rica. Un appartement à Belize City se loue aux environs de 300 $ et vous pourrez le partager avec un ami pour réduire les frais.

Comme dans tous les pays précédents, en achetant votre nourriture dans les marchés locaux vous ferez de substantielles économies, et de temps à autres vous pourrez même mettre une langouste à votre menu puisque c’est une spécialité locale.

Il existe bien sûr d’autres pays où on peut vivre correctement avec 500 $ par mois. Il vous faudra cependant renoncer à un certain confort matériel qui de toute façon ne vous apportera pas autant que la douceur de vivre et le contact humain que vous pourrez avoir loin de la civilisation occidentale.

Certains s’adaptent plus facilement que d’autres à ce nouveau style de vie, mais de toute façon, rien ne vous empêche de vivre autrement dans un autre monde, loin de la civilisation occidentale stressante, ne serait-ce que quelques mois.

Si vous connaissez d’autres pays du monde où il fait bon vivre avec moins de 350 € par mois, n’hésitez donc pas à nous faire partager votre expérience… histoire de donner des idées à ceux qui voudraient respirer quelques mois ou quelques années dans un nouveau monde.

Cliquez-sur l'astronaute pour en savoir plus !

Tags et requêtes Google

vivre pas cher, manger pour pas cher, vivre à l'étranger, vivre au soleil, ou vivre, retraite à l\étranger les pays où il fait bon vivre, ou vivre avec 500 euros par mois, vivre en thailande avec le rsa, vivre a madagascar avec le rsa, ou bien vivre dans le monde, philippine y vivre, retraite à létranger les pays où il fait bon vivre

Vous aimez cet article ? Vous aimerez les prochains !

Mon blog voyage sur FacebookMon blog voyage sur TwitterTravailler sur internet, via RSSMon blog voyage sur Google+La lettre d'un nomade digital

Suivez mon blog voyage pour travailler sur internet et voyager. Rejoignez une communauté de plus de 2000 voyageurs.

Suivez mon blog voyageCLIQUEZ ICI !

Ou vivre pour 350 euros par mois :
25 commentaires

nofollow

A partir de 5 commentaires postés, l'option NoFollow sera désactivée sur tous vos liens.

  • Voyageur dit :

    Le Costa Rica et le Belize dans les pays ou il est possible de vivre avec 350e / mois? Ce sont les 2 pays les plus chers et developpes d amerique centrale… Si on ne prend que la nourriture et le loyer en ligne de compte, on ne risque pas d’aller bien loin…

  • Kalagan dit :

    Il faut prendre en compte le fait de vivre à l’extérieur des grandes villes, et/ou en collocations, et de se nourrir avec les moyens locaux.

    Y’a un coté « simplicité volontaire » dans cet article. Vivre de manière non-occidentale pendant quelques mois nous ferait le plus grand bien !

    Mais je te rejoins sur le fait que ces 2 pays sont de plus en plus occidentalisés et que les coins de paradis se font un peu plus rares.

  • Jérémy dit :

    Effectivement, se baser sur les capitales ça donne pas forcément grand chose, mais je suis persuadé que y’a moyen de trouver des petites villes super sympas dans tous ces pays (et même dans d’autres !). Pour info, je me loge dans une ville de 100 000h, au bord de la mer, en plein coeur du quartier piéton, pour… 300 euros par mois ! Si je rajoute 150 euros de nourriture, et une 100aine d’euros de frais divers (internet, portable, …), je m’en sors pour 600 euros par mois. Dans quel pays je vis ? En France :)

    Bon par contre, le mode de vie à l’occidental, les potes, les sorties, les loisirs, la voiture, forcément je dépense beaucoup plus que les 600€ « de survie ». Mais quand même, tout ça pour dire que y’a moyen de vivre à bas coût et dans des conditions agréables aux 4 coins de la planète, quel que soit le pays !

  • Un très bel article qui réveille d’autant plus mes envies d’expatriation que je possède déjà largement cette rente …
    La où par contre ça devient plus difficile à gérer c’est quand on a une femme et un enfant en bas âge comme c’est le cas pour moi.
    En tout cas n’hésites pas à faire d’autres articles sur le sujet, je suis preneur.
    +1 abonné aux flux RSS

  • Bib dit :

    C’est exactement ce que je recherche… On peut surement aussi cité des pays d’Afrique et du Maghreb, même si la situation va surement évoluer.

    La vraie question c’est : Comment obtenir cette rente de 500 euros par mois!

    Par exemple, comment y es tu arrivé Easy entreprise ?

  • J’étais en train de répondre à la question de Bib (comment je m’y suis pris pour développer une rente) et je me suis rendu compte que le contenu devenait conséquent et correspondrait mieux à un article complet qu’à un simple commentaire.

    La question que je me pose à présent est la suivante : Sachant que la question était personnelle et que la réponse l’est forcément aussi, vaut il mieux publier cet article ici ou sur mon propre blog ?

    Kalagan qu’en penses tu ?

    Petit indice : J’ai mis 10 ans pour obtenir un revenu passif supérieur à 1000€ / mois mais grâce au web on peut arriver au même montant en 1 an ou 2 si on se contente de revenus automatiques et que la motivation est au rendez vous …

  • Bib dit :

    Merci de tenter de me répondre! Du coup comment est ce que je peux avoir ma réponse? et surtout ou?!

    En fait pour moi peu importe le moyen, j’étudie toutes les solutions. Même l’immobilier ou les placements par exemple. Mais ce qui serait bien c’est que ce revenu soit réellement passif, c’est à dire qu’il ne nécessite que peut se suivi. Ce n’est par exemple pas vraiment le cas avec l’immobilier.

    Après je sais bien qu’on ne peut pas tout avoir,et qu’il faut travailler avant.

  • La vrai question est de savoir de combien tu disposes au départ, de quel horizon de placement tu disposes et quelle est ton aversion au risque.

  • Bib dit :

    Ben disons que je pourrais y consacrer entre 30 000 et 40 000 euros puis entre 1000 et 2000 euros par mois.

    Par horizon de placement, tu parles peut être de durée? C’est vrai que je n’aime pas trop bloquer mon argent trop longtemps.

    Mais bon après si je veux des résultat, il faudra que je dépasse mes blocages psychologiques!

    Et niveau risque, je reste ouvert…je préfère prendre des risques maintenant et plutôt que d’attendre d’être trop âgé.

    Après si tu me donnes ta méthode qui à pris 10 ans, ça me va très bien! C’est pas si long! Et je suis vraiment curieux de savoir comment tu as fais.

    Tu peux même me la communiquer par mail si c’est inapproprié ici.
    Bibibore@hotmail.fr

  • Je vais coucher ma fille donc trop tard pour les détails aujourd’hui. Pour faire court vu tes chiffres tu peux avoir plus de 500€/mois passifs et 0 risque dans 10 ans ;-)
    Je te donne le détail demain. Tu as un email ?
    Si tu veux pas le donner en public, passes par le formulaire de contact de mon blog en me rappelant que c’est toi.

    Ps : Je rappelle que je ne vends rien, ne touche aucune affiliation et n’ai aucun intérêt financier dans l’histoire. Celà soit dit, je sais d’avance que tu seras surpris de la simplicité du « truc » lol

  • Oups j’avais pas vu que tu donnais ton mail, je t’écris demain.

  • GARRAIALDE dit :

    Passionnant tout ça!!!mais je pense que si à l’heure ou je vous parle de partir dans un pays lointain comme la Thailande,je pense que je m’emerderais au bout d’un moment,de ne rien faire,du farniente,etc…..
    Moi j’ai 46 ans ,je suis pas encore trop vieux,j’aime passionnémént mon métier et je ne me vois pas partir maintenant à vivre de mes rentes,dans un endroit de la planète ou il fait bon vivre certes,mais au bout d’un moment je m’ennuirai je crois.
    Pourtant j’ai déja voyagé et le voyage qui m’as le plus plû c’est quand je suis parti tout seul avec mon sac à dos faire le tour des pyrénénes à vélo.
    Pourtant je suis déja parti dans d’autres pays comme la thailande mais au bout de 3 semaines je me suis emmerder.
    Finalement ce que je crois et qui me ressemble c’est bouger avec mon vélo et faire le tour du monde en voyant un maximum de paysages et de gens,pour finalement revenir finir mes jours ou je suis né;
    comme ça la boucle seras bouclée.
    C’est comme ça que je vois ma vie,mais pour l’instant j’ai du pain sur la planche et je dois vous laisser chers(e) voyageurs du corps et de l’esprit.

    • Kalagan dit :

      Le petit coté farnienté est un peu provocaterur dans cet article. Je pense que même à la retraite, j’aurais besoin d’être impliqué dans des projets locaux, associatifs ou professionnels

  • Jo' dit :

    Salut moi j’aurais été intéréssé pour les Philippine en savoir un peu plus sur ce pays les avantage et les inconvénients du pays :)

  • Durand dit :

    Bonjour,
    Bien votre article mais il est faux concernant la Thailande, vivre ici avec 350 euros je vois pas bien comment sauf reclu en Hermite dans un trou de campagne avec les Thais, avec qui les echanges seront inexistants,se faire chier, vivre a la Thai? et bien je vous souhaite bien du courage, il ne faut pas oublier le cout des visa et les extenstions et les frais medicaux qui ici grimpe vite,(pas de CMU) mais bon peut etre un mois au mieux mais personne ne peut tenir ici sans argent,sauf les Thai.

  • Nini dit :

    Bonjour,
    Je découvre ce site. J’envisage de quitter la France pour passer ma retraite dans un pays sympa et pas trop cher. Alors, j’ai lu tous les coms. Personnellement, je pensais à l’Espagne ou au Portugal. Mais avec la conjoncture actuelle, est-il intéressant de rester en Europe ? Sinon, où aller ? Je précise que je suis une dame seule, donc je cherche un pays qui ne craint pas trop ! Merci.

  • Kalagan dit :

    BOnjour Nini.
    C’est pas évident de choisir une destination. Des dizaines de facteurs peuvent entrer en jeu : proximité avec la France, climat, langue, type de paysage, coût d ela vie, …

    Voici un outil qui vous aidera à trouver les destinations où le coût de la vie est peu élevé : Numbeo. Les villes en vert foncé sont les moins chères.

  • Didier dit :

    Je peux parler des Philippines car j’y vis depuis plus de 5 ans. Tout d’abord vivre avec 350 euros par mois soit un peu plus de 17.000 pesos (Juiller 2012), c’est possible mais … Mais il faut accepter de changer vos habitudes alimentaires, bonjour le riz à tout les repas, habiter dans des maisons bien ventilées mais aussi peu isolées du bruit de vos voisins, ne pas tomber malade et ne pas rêver trop souvent à des visites dans les grandes villes comme Manille, Cébu ou Davao. De plus ce budget n’intègre pas le coût des voyages pour dire bonjour à la famille de temps en temps, Noël loin de sa famille n’est pas toujours facile à gérer. Soyons sérieux, entre 500 et 1000 euros vous vivez une vie simple mais heureuse, avec 1500 euros vous êtes riche aux yeux des Philippins et je vous assure que c’est une vie très confortable. Personellement je dépense entre 1000 et 1200 euros par mois. Je vis avec ma compagne, une beauté locale, dans une charmante maison avec vue imprenable sur la mer (150 €/mois), eau électricité, internet (50€/mois), une voiture (pas le dernier modèle mais pas non plus une poubelle) achetée 2.500 €, un employé de maison qui s’occupe du jardin et des divers travaux et réparations (100 €/mois). Le budget nouriture est d’environ 300 €/mois pour nous deux et croyez moi on ne se prive de rien. Le reste ce sont les 2 voyages A/R par an sur la France (800€ x 2)et les petits plaisirs de la vie.
    Je répondrais à toutes vos demandes d’informations complémentaires si besoin mais sachez que j’ai l’impression d’avoir découvert le paradis

    • Kalagan dit :

      @Didier
      Merci Didier de ton témoignage.
      C’est le premier commentaire que je lis aujourd’hui et tu m’as fait rêver.Ton mode de vie est super intéressant et j’aimerais en faire de même dans quelques années. Juste une question : travailles-tu aux Philippines pour une entreprise locale, travailles-tu sur internet, pour une société française ou es-tu rentier ?

    • Gosset dit :

      Bonjour, moi et mon épouse qui et Malgache nous avons une école privée d’expression française à Madagascar. Nous envisageons de partir nous installer fin 2013 soit en Asie ou soit en Amérique Latine et trouver un job là bas. Moi je suis sportif (arbitre de foot et de rugby). Que nous conseillez vous?

      • Kalagan dit :

        Bonjour Grégory.
        Je ne sais pas vraiment quoi vous répondre à part que votre décision doit être mûrement réfléchi et qu’avoir des contacts, des amis, de la famille ou autres dans le pays d’accueil est toujorus un gros plus. Je vous invite aussi, pour estimer votre budget, à lire cet article sur le coût de la vie dans le monde.

      • Marica dit :

        Quelque soit le pays, la première question à laquelle tu dois répondre c’est :quels sont nos points forts. Je crois comprendre que tu parles français et que tu es sportif. En Asie le foot et le rugby c’est pas très développé. Par contre si tu passe tes niveaux de plongeurs PADY pour devenir instructeur, tu commences à pouvoir intéresser des clubs locaux qui recherchent des pros sachant parler la langue des touristes qui fréquentent leurs spots. Si tu es bon marcheur, passionné de nature et capable de supporter un groupe d’une dizaine de touristes pendant une semaine, là aussi tu vas devenir intéressant pour les tours opérateurs qui ont besoin de guides. Si votre partie c’est plus l’enseignement, le mieux c’est de s’orrienter vers les « Alliances Françaises » qui peuvent proposer des opportunités ou les associations caritatives

      • Kalagan dit :

        Commentaire reçu par email de la part de « JP Nounours »

        Bonjour,
        Pour la plongée, vous pouvez oublier la Thaïlande car les spots principaux ont ete fermés, pour cause de disparition du corail,
        donc il y a du monde sur le marché. De plus, trouver du travail en Thaïlande ou en Asie est tres tres difficile pour les blancs quand au metier de guide il fait parti de la liste des métiers interdit au etrangers.
        A bon entendeur.

  • Didier dit :

    Pour ma part je suis rentier si on omet mon côté écrivain qui relève plus du passe-temps qu’il ne participe à faire bouillir la marmite. Mon parcours est simple : cadre supérieur dans un groupe international, je me fais licencier à 54 ans avec des indemnités confortables. Plutôt que de me morfonde et de prendre des claques à Pôle Emploi, j’ai décidé d’acheter un catamaran et de visiter le monde. Le voilier en solitaire a été une parfaite école pour apprendre comment se passer des choses inutiles et a été m’a été utile pour réfléchir sur les valeurs qui me motivent. Un jour j’ai posé mon ancre dans une île aux Philippines, j’ai revendu mon bateau pour payer mon installation et tenir jusqu’à l’échéance de ma retraite. Aujourd’hui l’argent rentre avec régularité sur mon compte bancaire et c’est largement suffisant pour rendre ma vie heureuse. J’ai des copains dans la même situation que moi qui travaillent loclement (petit resto sur le port, crêperie sur la plage, centre de plongée, accompagnateur guide affilié à des tours opérateurs français, moniteur de planche à voile et kitesurfing, gérant d’un internet cafe avec servicess associés, mais attention aucun de ces jobs ne permettent une vie internationale, le revenu est suffisant pour vivre heureux localement et c’est tout mais c’est déjà beaucoup. Un boulot de technomade aux Philippines est envisageable mais attention aux coupures de courant qui sont fréquentes et aux connections internet qui sont de temps en temps hératiques et sans comparaison avec les performances disponibles en Europe. Travailler dans l’informatique aux Philippines est aussi possible d’ailleurs 2 poids lourds français de la hot-line en ligne sont très installés ici. Mais ça ce n’est plus la même philosophie, c’est tout simplement de l’expats avec avantages et inconveignants

  • Marica dit :

    La Thaïland n’étant pas le seul pays d’Asie, le commentaire de JP Nounours est en partie erroné. Par exemple, aux Philippines, l’activité plongée bat son plein et les touristes français bien que pas encore si nombreux seraient bien heureux de pouvoir apprendre la plongée dans la langue française. Au sujet du métier de guide, c’est peut-être le terme « guide » qui porte à confusion. Je veux parler « d’accompagnateur touristique », celui qui prend en charge un groupe de touristes et va les accompagner durant toute l’excursion en s’assurant de la bonne logistique. Ce métier, en ce qui concerne les Philippines, est totalement ouvert et bien souvent pas déclaré. C’est le correspondant officiel du Tour opérateur dans le pays qui est à la recherche de tel profil. Si l’accompagnateur est bon, les touristes se montrent souvent très généreux car ils raisonnent euro et pouvoir d’achat en europe et se débarassent souvent de la monaie locale qu’ils n’ont aucun intéret de conserver

Participez à la discussion en laissant un commentaire

Image CAPTCHA
*

Notifiez-moi les commentaires à venir via email.
Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.