Quelques jours dans la ville millénaire de Fès, au Maroc

C’est en septembre 2011 que j’entreprenais mon premier voyage au Maroc. Un road trip de 5 jours dans le sud-est du pays. Un voyage que j’ai adoré : les paysages, les gens, la gastronomie, les souks… Le Maroc m’a beaucoup plu et j’y ai retrouvé des souvenirs de mes voyages en Afrique de l’Est. J’y suis retourné l’été dernier, cette fois-ci au départ de Fès, une cité impériale incroyablement riche de culture arabo-musulmane. Avec Aurélien, compagnon de voyage lillois,  c’est la ville du Maroc que nous avons préférée. Voici quelques lieux et activités que je vous conseille.

Ville millénaire de Fès

Des ruelles à n’en plus finir

C’est surtout la medina qui apporte à Fès sa renommée mondiale. Signifiant “ville” en arabe, une medina est généralement considéré dans les pays du Mahgreb, mais aussi en Afrique de l’Est ou de l’Ouest, comme une ancienne ville. Parfois fortifiée, la medina est occupée en grandes parties par des souks. La medina de Fès est classifiée au Patrimoine de l’Unesco. C’est la plus vaste du monde. Elle est inchangée depuis quasiment 1000 ans. S’y promener relève d’un labyrinthique voyage dans le temps. Les ruelles étroites regorgent de vendeurs d’artisanat, d’épices, de maroquinerie, de condiments, de fruits et légumes et de tous les produits qui font la richesse du Maroc. Allez-y à partir de 8 ou 9 heures du matin pour vous y perdre pendant plusieurs heures. Vous y  trouverez immanquablement votre bonheur. Sachez aussi qu’à Fès, le jour de repos est pris le vendredi et non le dimanche. La medina y est donc plus calme que les autres jours et beaucoup de stands sont fermés.

Porte Bab Bou Jeloud à Fès

La porte de Bab Bou Jeloud, une des zones les plus animées de la medina

Stand d'olives

Un stand très coloré d’olives marocaines

Les tanneries de Fès

Dans le quartier Chouara de la medina, vous trouverez de nombreuses pancartes vous invitant à franchir la porte d’une tannerie. Vous comprendrez alors d’où viennent les fameuses babouches marocaines, les sac, portefeuilles et autres souvenirs pittoresques du Maroc. On vous expliquera alors les procédés de fabrication et les produits naturels utilisés pour reproduire les couleurs (ils ne le sont pas toujours) : coquelicot pour le rouge, menthe pour le vert, henné pour le orange… Un spectacle qu’il serait dommage de manquer, surtout que la plupart des visites sont gratuites (attention aux rabatteurs ! En général, ils prennent 50% de commission sur vos achats, ce qui fait vite passer le prix d’une paire de babouche du simple au double).

Tannerie de Fès

Une des principales tanneries de Fès

La pastilla marocaine

Alors que les tajines, pâtisseries et couscous marocains sont connus de tous, je n’avais jamais entendu parler de pastilla. Originaire d’Andalousie, ce plat traditionnel du Maghreb est à découvrir absolument. C’est une sorte de beignet de pâte feuilletée fourré de poulet, d’oignons, d’amandes, de diverses épices, de cannelle. Si vous aimez manger sucré-salé, vous allez en raffoler. Ne vous fiez pas à la taille d’une pastilla, mais plutôt à son poids. Une petite pastilla est en général suffisante pour deux personnes.

Pastilla marocaine

Quel délice, je vous assure !

Chez Rachid Ouedghiri, l’herboriste

Nos pérégrinations dans la medina de Fès nous ont amené dans un endroit particulièrement intéressant pour ceux qui désirent acheter des véritables produits naturelles marocains. Le marché est truffé de pièges, comme par exemple toutes ces huiles essentielles qui ne sont en réalité que des mélanges dissous. Rachid vend de nombreux produits plus étranges les uns que les autres. On sent chez lui la passion de l’herboriste mais aussi celle du business (n’hésitez pas à marchander, à blaguer et à poser autant de questions que vous voulez : cette boutique et son vendeur mérite vraiment le détour). J’y ai acheté une huile essentielle de menthe poivrée (pure cette fois-ci), du musc d’ambre et de jasmin. En savoir plus sur la boutique de Rachid.

La boutique de Rachid

La boutique de Rachid

Les tombeaux Mérinides

Situé à l’extérieur de la medina, au Nord, les tombeaux de Mérinides offre un point de vue panoramique sur la vieille ville. Vous y verrez également en journée des peaux étalés au soleil, en plein séchage. Un chemin est accessible à pied, mais à plusieurs reprises, on nous a dit qu’il y avait de temps en temps des brigands qui y attendaient les touristes, convoitant leurs appareils photos et leurs biens de valeurs. Prenez plutôt un taxi : pour quelques euros, le chauffeur vous y amènera et vous attendra en siestant quelques dizaines de minutes avant de vous raccompagner à l’entrée de la medina.

Tombeaux Mérinides

Photo des tombeaux de Mérinides

Fès a vraiment été pour moi un coup de cœur au Maroc. Vu le prix d’un vol pour le Maroc depuis la France (nous avons payé un peu plus de 50 euros pour un aller-retour depuis Lille), je pense y retourner un de ces quatre. Et puis Fès est sûrement un meilleur point d’entrée au Maroc que Marrakech.

Encore merci à mon pote Aurélien pour les photos (également blogueur sur VoyageWay), et surtout pour m’avoir fait découvrir cette cité marocaine qui m’intriguait depuis plusieurs années.