Quelques souvenirs du Kenya

En relisant mes 2 carnets de voyage que j’ai ramené avec moi en France, je me suis dit qu’il fallait que je partage sur mon blog quelques souvenirs du Kenya. Avant toute chose, je voudrais dire un grand MERCI à tous ceux qui m’ont aidé à ne pas perdre mes petits carnets que je trimballe toujours avec moi, dans la poche arrière de mon jean. Voici donc un article sans queue ni tête sur mon road Trip au Kenya : un mélange de kiswahili (la langue dominante en Afrique de l’Est), de cuisine kenyanne, de “phrases choc” et bien évidemment de photos de voyage.

Quelques souvenirs du Kenya

J’ai rapidement abandonné l’idée de faire un résumé de mon voyage de 3 mois. Trop de choses à dire pour en faire un article. Vous pouvez néanmoins lire mes billets sur mon ascension du Mont Kenya et sur mon voyage à Mombasa. Pour ceux qui voudraient aussi se rendre à Nairobi, vous découvrirez sur un blog de voyage collaboratif en démarrage les bons bars et restaurants de Nairobi.

Les mots que j’ai appris en kiswahili :

J’ai noté dans mon carnet beaucoup de mots kiswahilis que je plaçais dès que je pouvais dans des discussions en anglais. Les voyageurs savent bien qu’utiliser quelques mots dans la langue locale permet d’obtenir de nombreux sourires. C’est ainsi que je me suis mis à parler le swahilish, un mélange d’anglais et de kiswahili.

Pole pole (doucement), haraka haraka (rapidement), jambo bwana (bonjour monsieur), jambo bibi (bonjour madame), jambo mrembo (bonjour mademoiselle), habarigani (comment allez-vous ?), mzuri sana (je vais très bien), kwaheri (aurevoir), akuna matata (pas de problème), karibu (bienvenue / je vous en prie), rafiki (l’ami), asante (merci), maicha marefu (longue vie à toi), pombe barindi (une bière fraîche), naku penda (je t’aime), kelele (le bruit), mzungu (l’étranger / le blanc), furaha (le bonheur), uhuru (la liberté), tafdali (merci), pole (excusez-moi), …

Les meilleurs répliques kenyannes :

Quand on me demande si mon voyage était bien, je réponds souvent de manière ironique : ” Non, je me suis ennuyé. Les kenyans sont pas sympas, les paysages sont laids, il fait froid, la vie est chère, …”. Pour faire plus simple, je réponds aussi “Oui, j’ai beaucoup ri”. Les kenyans ne manquent pas d’humour et rient énormément. Voici quelques “phrases choc” que j’ai noté dans mon carnet :

  • “Do you have a goat shebab ?” : oh le lapsus !
  • “Ho my gosh !” : c’est ce que disait une des filles du directeur de l’orphelinat dans lequel j’ai travaillé. Un bon moyen de ne pas jurer.
  • “Money is everything” : prononcé à plusieurs reprises par un professeur de business studies. “L’argent, c’est la vie” dit-on en Chine.
  • “Hi, my name is Jacqueline, pay me a coke” : difficile de faire comprendre aux kenyans ce qu’est le mot magique !
  • “Mzungu, give me 1000 sh” : pas très élaboré comme moyen de quémander !

Cuisines swahili et cuisine d’Afrique de l’Est

La cuisine kenyanne est très riche en légumes, en fruits et en pommes de terre de toutes sortes. Je suis très curieux dans le domaine de le gastronomie étrangère et je ne refuse que très rarement un bon plat inconnu. J’y ai pourtant perdu 7 kilos ! Voici tout ce que j’ai mangé d’exotique au Kenya :

Ugali (une sorte de bouilli de farine de maïs sans goût. “C’est la sauce qui fait le ugali”), matoke (bananes douces sans sucre), beefstew (ragoût de boeuf), samousa (j’ai d’ailleurs appris à les cuisiner, c’est particulièrement délicieux), chapati (une crêpe très répandue en Afrique de l’Est), andazi (le croissant kenyan), mskaki (brochette de bœuf avec des carottes et une sauce sucrée), chicken chips (le fast food classique), beef burger (avec du pain brioché), njahi (beans rouges en sauce, délicieux et pas cher), githeri/matumbo/kwigheri (purée traditionnelle de pommes de terre, d’avocat et de maïs), sukumawiki (une sorte d’épinard sucullent), masala chips (frites accompagnées d’une sauce piquante), nyama choma (viande cuite au barbecue), sausagi kubwa (une sorte de boudin noir), kunde (épinards noirs très amers), minji (petits pois-carottes), …

Plat Kenya 02

Plat Kenya 02
N’oublions pas les fameux sandwiches peanut butter/tomatoes/onions que je préparais pour les profs de Lynsi Love : une découverte expérimentale très appréciée.

Et pour finir, voilà les photos !

Au Kenya, et plus particulièrement à Nairobi, il est fort déconseillé de se balader le soir avec son appareil photo (3 kenyans ont d’ailleurs essayé de me le chourer lors d’une soirée un peu trop arrosée, en vain). Beaucoup de souvenirs du Kenya resteront donc pour moi. Je vous ai quand même sélectionné un panel de photos prises aux 4 coins du pays, avec mon vieil appareil qui n’est pourtant pas à la hauteur de la beauté du pays :

Mes 3 mois au Kenya ont vraiment été magiques et je pense y retourner un jour, en passant peut-être par l’Ethiopie, destination qui m’a été fortement conseillé par les backpackers que j’ai rencontré mais dont je ne connais pas grand chose, si ce n’est que c’est le pays qui a probablement inventé le café.