Le régime auto-entrepreneur est-il fait pour vous ?

Le régime auto-entrepreneur a été mis en place pour faciliter l’exercice d’une entreprise individuelle, mais n’est pas intéressant pour tous les types d’activités. Certains critères de votre activité sur internet doivent être respectés pour que le régime auto-entrepreneur soit fiscalement intéressant. Pour ma part, j’ai opté pour ce régime, complété par une SARL. Voyons ensemble les point importants du régime auto-entrepreneur, les avantages, les inconvénients et déterminons si ce type d’entreprise correspond bien à votre activité technomade.

Régime de l'auto-entrepreneur

Je ne suis pas spécialiste de ce régime, mais je peux vous exposer les raisons pour lesquelles ce statut m’a intéressé lorsque j’ai commencé mes activités sur Internet, et pourquoi je n’ai pas choisi de devenir auto-entrepreneur.

Les avantages du régime auto-entrepreneur

  • Comptabilité simplifiée (juste un livre de recettes et un registre d’achats)
  • Pas de TVA à facturer (vous pouvez donc vendre vos produits et services moins chers que la concurrence)
  • Pas de chiffre d’affaires => pas de cotisations sociales

Les inconvénients du régime auto-entrepreneur

  • Les charges sociales ne sont pas calculées sur les bénéfices, mais sur le chiffre d’affaires
  • Les frais de fonctionnement ne sont pas déduit de votre revenu imposable
  • On ne récupère pas la TVA sur les frais de fonctionnement

Le régime auto-entrepreneur est donc le régime le plus simple à mettre en place, le plus facile à gérer et sa flexibilité permet de ne pas “prendre de risques” si votre activité de perce pas.
Par contre, la fiscalité est très désavantageuse si vous avait des frais de fonctionnement. Par exemple, si vous achetez 8000 euros de produits dans l’année et que vous les revendez 10000 euros, vous serez imposé sur vos 10000 euros, et non sur votre bénéfice de 2000 euros. Même si les frais d’une entreprise pureplayer (100% web) ne sont généralement pas très élevée (serveurs, logiciels, publicité, …), cela joue quand même beaucoup. Ne pas pouvoir déclarer en frais de fonctionnement sa connexion internet, son abonnement au téléphone portable ou ses livres pour l’autoformation est très contraignant. Et ça l’est encore plus quand vous vendez vos produits et services par affiliation, car vous serez imposé sur les commissions que vous reversez à vos affiliés.

Le régime auto-entrepreneur est donc intéressant seulement dans le cas de vente de services à forte valeur ajoutée, avec des frais de fonctionnement très faibles. Beaucoup d’auto-entrepreneur se sont fait avoir, et certains ont vu la totalité de leur bénéfices partir en impôts.

Je vous conseille donc de bien réfléchir à votre statut avant de vous lancer, c’est quelque chose de primordiale. Pour cela, rien de tel que le site de l’APCE, qui est une mine d’informations et de conseils.

Il est également possible d’exercer en tant qu’auto-entrepreneur depuis l’étranger, ce qui est un sacré avantage pour un digital nomad 🙂