Toucher le RSA à l’étranger, c’est possible !!!

Toucher le RSA à l’étranger, c’est possible !!!

toucher le RSA à l'étrangerQui n’apprécierait pas de vivre du RSA à l’étranger, dans un pays pas cher au soleil, sous les cocotiers pendant que des millions de concitoyens se tuent à la tâche pour vous payer vos vacances prolongées ? Toucher le RSA à l’étranger, c’est possible, tout comme il est possible de toucher le RSA quand on a moins de 25 ans, quand on travaille ou quand on est entrepreneur ! Voici un article pour le moins provocateur qui explique, en toute légalité bien entendu, qu’il est tout à fait possible de toucher le RSA depuis l’étranger.

Toucher le RSA depuis l’étranger ?

Un ami rsaste, intéressé par un de mes projets de voyage, m’a donné envi de creuser la question. Ce serait un bon moyen pour lui de voyager gratuitement. En effet, sur une période de 3 mois, en Inde par exemple, prix du billet d’avion compris, un bon routard s’en tirerait pour moins de 3 RSA, et pourrait même faire des économies !

Je savais déjà qu’il était possible de percevoir les assedic à l’étranger (sous-réserve de n’y rester qu’au plus 35 jours). Et puis d’un autre coté, je pourrais aussi être succeptible, dans ma carrière d’indépendant, de toucher le RSA pour compléter mes revenus, s’ils ne s’avéraient pas suffisants.

Ce qu’en disent les textes officiels :

Vous vous doutez bien que de telles informations ne sont pas faciles à dégotter. Mes recherches, ainsi que mes quelques interviews de rsastes m’ont dirigé vers l’affirmation suivante : on peut toucher le RSA à l’étranger durant 3 mois maxi par an. C’est en effet ce que dit le texte officiel :

« Pour bénéficier du RSA, il faut une résidence stable en France métropolitaine, c’est-à-dire résider en France métropolitaine au moins 9 mois sur 12 ; il n’y a pas d’antériorité de résidence. »

On peut aussi lire :

« Certains cas exceptionnels de personnes en séjour à l’étranger plus de 3 mois seront pris en compte. »

Dans quelques cas ? Dans le cas d’une activité indépendante domiciliée en France par exemple ? Impossible d’en savoir plus …

Ce qu’en dit la presse :

En 2010 un article qui est paru dans le monde cite le témoignage d’un rsaste parti travailler 3 mois (92 jours exactement) en Espagne :

« [...] C’est très peu pour vivre seul. J’ai la chance d’avoir des parents pour me loger, me soutenir et faciliter mon existence, mais pour les moins fortunés, ce doit être une angoisse perpétuelle. Pour ma part, ne trouvant pas de travail en France (malgré des recherches très actives), je suis parti à Valence, en Espagne. Avec beaucoup de chance, j’y ai trouvé un CDD de 3 mois. Selon la loi, si l’on travaille à l’étranger moins de 92 jours, on peut conserver l’allocation. J’ai donc pu garder les 400 euros, cumulés à mes 1 050 euros de salaire espagnol. Cette opportunité m’a permis de vivre confortablement en Espagne. [...]« 

Mais qu’en est-il vraiment ?

En réalité, il y a 2 types de rsastes :

  • ceux qui sont suivi par pôle-emploi, avec rendez-vous réguliers, conseillère, …
  • ceux qui sont plus ou moins « tranquilles » (travailleurs précaires, entrepreneurs, anciens rmistes, …)

Dans le premier cas, il faudra soit prendre son congé entre 2 rendez-vous (s’ils sont espacés de 3 mois, ça ira), soit en parler à son conseiller en envisageant de quitter la France 3 mois pour travailler depuis l’étranger.

Dans le second cas, il faudra juste veiller à ne pas dépasser la limite des 92 jours par an.

Alors, qui a dit que seuls les salariés pouvait partir en vacances ?

Cliquez-sur l'astronaute pour en savoir plus !

Tags et requêtes Google

entrepreneur sur internet, vivre pas cher, , toucher le rsa à l\étranger, RSA a letranger, rsa à l\étranger, rsa etranger, yhs-fullyhosted_003, toucher le rsa à létranger, vivre a l\etranger avec le rsa, rsa en espagne

Vous aimez cet article ? Vous aimerez les prochains !

Mon blog voyage sur FacebookMon blog voyage sur TwitterTravailler sur internet, via RSSMon blog voyage sur Google+La lettre d'un nomade digital

Suivez mon blog voyage pour travailler sur internet et voyager. Rejoignez une communauté de plus de 2000 voyageurs.

Suivez mon blog voyageCLIQUEZ ICI !

Toucher le RSA à l’étranger, c’est possible !!! :
69 commentaires

nofollow

A partir de 5 commentaires postés, l'option NoFollow sera désactivée sur tous vos liens.

  • Sun Location vacances dit :

    Looool, Ca peut être un bon délire de vivre à l’étranger, notament, dans un pays ou un RSA pourrait être l’équivalent d’un salaire mensuel…

    SI on va pas loin, des pays de l’est ou du maghreb permettent de vivre suffisament bien… Si on est un internaute / geek en vadrouille…

    Très bel article, qui fait bien sourire en tout cas !!! :)

    • vivemoi dit :

      vas aux brésil ,tu as la Guyane juste à coté ,ou aux Suriname , c’est géniale ,les RSA ,les retraité y vive à merveille , il joue les riche ,certain on même acheté des maisons , certain vive avec des fille 20 ans plus jeunes que eux; le RSA n’est pas seulement pour les malheureux , tu devrais sortir de chez toi un peut plus souvent hahahaha bosse bien ,je vais faire une sieste avec ma tendre petite femme

  • Bons Plans dit :

    Alors ça c’est du bon plan!! :D
    Passez du bon temps à l’étranger et être payé, j’adore!

  • Lucie dit :

    Si j’avais su ça plus tôt… :)

  • Alex dit :

    Merci pour l’info !

    J’ai ma soeur qui est en Australie et je pense qu’elle va surement apprécier!

    Alex

  • faye dit :

    Bonjour,
    J’ai 34 ans et je suis demandeur d’emploi, j’en ai marre de me faire exploiter et je peux me contenter d’un minimum pour gagner ma liberté.
    Je pourrai vivre avec 400 euros par mois car je suis proprio et je n’ai pas de loyer à payer.
    Comment fait on pour toucher le RSA ? Est ce facile ? Est ce que c’est la galère et on nous met des bâtons dans les roues ?
    Merci de me donner des infos SVP
    MERCI !

    • Kalagan dit :

      Il faut que tu ailles voir ta CAF. Je pense que lorsque tu es propriétaire, le RSA est diminué en fonction de tes biens. C’est la même chose quand tu as par exemple des épargnes. A vérifier tout de même.

    • vivemoi dit :

      vent donc ta maison et part en voyage ,profite la vie passe vite , le RSA c’est pour les gens intelligent ,pas seulement pour les pauvre

  • Bons Plans dit :

    Je ne serai pas étonné effectivement que la caf prenne en compte le patrimoine dans ses calculs.

  • Cedric dit :

    J’écris un dossier là-dessus en ce moment et je serais vraiment ravi d’avoir le lien officiel en rapport aux 92 jours (impossible de le trouver en ayant trainé sur légifrance longteeeeeemps).

    • Kalagan dit :

      N’hésites-pas à me faire partager ton dossier. Cela m’intéresserai, surtout pour le RSA chapeau, en tant qu’entrepreneur.
      Pour ta question, voici le texte sur le site officiel du gouvernement :

      Lieu de résidence
      Le bénéfice du RSA est ouvert aux personnes résidant en France métropolitaine (c’est-à-dire dans l’hexagone) de manière stable et effective. En cas de séjour(s) hors de France, la durée du ou des séjours ne doit pas dépasser 3 mois par année civile ou de date à date. En cas de séjour(s) de plus de 3 mois, le RSA n’est versé que pour les seuls mois complets de présence en France.

      Sources : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F19778.xhtml

      • julien dit :

        bonjour kalagan donc il faut revenir tous les 3 mois juste pour allez au rendez vous ? combien de temps doit t’on resté?? est se que l’etat s’apperçoit s’il l’on reviens plus?

      • Kalagan dit :

        Bonjour Julien.
        Je ne sais pas quels sont tes rapports avec la CAF et à quelle fréquence tu dois les rencontrer, les appeler, leur écrire… Tout ce que je peux te dire, c’est que tu as le droit de sortir 3 mois du pays, tout en conservant tes revenus. Si tu pars plus longtemps, tu seras succeptibles de perdre ton RSA durant ton séjour à l’étranger.

  • Cedric dit :

    Trouvé en fait quasiment par hasard, ce truc existe donc vraiment :)

  • Cedric dit :

    Du coup, la désignation officielle, en complément de ton lien: c’est l’article R-262-5 du code de l’action sociale et des familles.

  • manel dit :

    on m’a dit que l’on pouvais aller à l etranger et continuer à toucher le rsa quand on à un enfant qui serait scolarisé dans un « groupe français »

    moi je vit seule avec mon fils de 8 ans j ‘ai le rsa plus ou moins 600e si je vais dans des pays à l étranger avec mon fils et qu’il suit des cours « français » le vrai programe es ce que j ‘aurais vraiment le rsa à l étranger ?

    • Kalagan dit :

      Bonjour Manel. Le cas que tu cites doit sûrement faire partie des exceptions prévues dans les textes sur le RSA. Par contre, il n’en dis pas plus. Je pense que cela doit dépendre des régions, de l’humeur des employés de la CAF, du projet… Le mieux, c’est d’aller les voir pour te renseigner.

    • lilou dit :

      Bonjour, j’aimerais moi aussi savoir si je peux continuer à toucher le rsa si je part à l’étranger avec mon fils et si je le scolarise dans une école française.

      Merci pour vos réponses

      • Kalagan dit :

        Dans cet article, je parle de sortie temporaire du territoire pour une période maximale de 3 mois. Si vous partez plus longtemps, c’est à votre CAF de traiter votre dossier.

    • Samson dit :

      Bonjour,
      Ton commentaire m’a bien intéressée Manel.
      Je ne sais pas si tu as bien vérifié cette information?
      Car moi même je vis à l’étranger avec mon enfant qui est dans un établissement français et je donne quelques cours de français qui me permettent de payer mon loyer et de quoi se nourrire.
      J’aimerais vraiment savoir comment est ce que je peux toucher le RSA en attendant de trouver un travail, car ma situation devient critique.
      Je vous prie de me répondre

  • claude-henri dit :

    Je suis assez scandaliser de lire sa !…
    Le RSA a était fait pour ceux qui non pas de travail, ou du moins un accompagnement de leur petit salaire ,pas pour ceux qui ce la coule douce sous les cocotier!
    Je ne paye pas mes impôts pour vous voir gambader sous le soleil avec un sac a dos et un verre de punch à la main.
    Dans la vie on travail, si on en a pas on en cherche, si on ne trouve pas, on ne reste pas assis à attendre que nos impôt vous remplie les poche !
    Je sais… chaque un fait comme il l’entant , mais n’oublier pas que si le RSA n’existait pas, vous auriez vite fait de trouver un job!!!! Car avec cette aide « RSA » vous êtes pas tenter pour le travail! La vie est tellement simple avec l’assistanat.

    • Kalagan dit :

      Bonjour Monsieur Claude-Henri.

      J’espère que vous avez décelé la touche d’ironie dans cet article, surtout dans l’introduction. Je n’incite en aucun cas à ce que vous appelez l’assistanat. Je considère d’ailleurs le RSA, qui n’est pas parfait sous sa forme actuel, comme un droit fondamental, qui permet, comme le stipule la Déclaraion des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, qui est un des textes fondateurs de la France, à chaque individu de vivre dignement, de pouvoir se loger, se nourrir et se vêtir.

      Article 25
      1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d’invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.
      2. La maternité et l’enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu’ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale.

      Ce sont les discours libéraux sur l’assistanat qui nous font oublier de où l’on vient et comment la France en est arrivé là. Et moi qui voyage beaucoup, et qui rencontre beaucoup de monde, je peux vous dire que ce texte fait la fierté de la France dans beaucoup de pays, bien plus que son vin ou son fromage !

      Je suis partisan du revenu universel et je m’énerve vite quand on me parle d’assistanat. Placer son argent dans des banques en Suisse pour récolter des intérêts de 7% sur des investissements de terre arable en Afrique, et d’en vivre en partie, ça, c’est de l’assistanat !

      Bref, je ne suis pas rsaste et ne l’ai jamais été, ni rmiste d’ailleurs. J’ai eu la chance d’étudier et de faire un boulot qui me plaît, et ce n’est pas le cas de tout le monde. J’explique dans cet artcile le droit que dispose les rsastes à quitter le pays pendant 3 mois, ce que je trouve encore peu. Sachez quen Espagne, on a interdit aux chômeurs et rsastes de quitter le pays sous peine de radiation. L’UE a du s’en mêler car cette reforme ne respecte pas la constitution.

      Les rsastes, et j’en connais plusieurs, des personnes remarquables d’ailleurs, ont les mêmes droits que tout le monde. Ne leur jettez-pas la pierre parce qu’ils ne travaillent pas !

      • libertad46 dit :

        Tous les revenus doivent être déclaré, même ceux encaissés à l’Etranger…..Donc revenu maximum 425€/mois !!!!
        L’Article est donc s mensonger soit mal renseigné…

      • Kalagan dit :

        Je ne parle à aucun moment de revenus à l’étranger dans l’article ? Je ne comprend pas ton commentaire.

        Mais oui, en effet. Si l’on touche des revenus à l’étranger, on doit les déclarer en France. La CAF recconviendra de votre légitimité à toucher le RSA et pourra ajuster la somme versée (on appelle alors cela le RSA chapeau).

    • Claude-Hubert dit :

      Claude-Henri,

      Le fait que tu paye des impôts ne t’octroie aucun droit sur aucune personne recevant des aides sociales, et encore moins celui d’exiger d’être plus malheureux que toi.

      Non, le RSA n’a pas été fait « pour ceux qui non pas de travail », mais pour ceux qui n’ont pas de RESSOURCES. Dans la vie, non, on peut choisir d’échapper au salariat abrutissant (tu en es la preuve ultime).

      Si t’étais moins lobotomisé par ce discours prémâché à souhait que tu nous sers, tu comprendrais que l’impôt sur le revenu est une arnaque complète, ne servant À CENT POUR CENT qu’à payer les intérêts d’une dette créer par l’emprunt usuraire d’argent à l’origine.

      Je répète : tu payes des banques, dans l’optique de renflouer les intérêts d’une dette (juste les intérêts) qu’ils ont créé à la base en prêtant de l’argent avec pourcentage à l’État… cet argent, tu le rends en travaillant. Capiche ?

      En gros, tu engraisses des riches, et comme t’es trop idiot pour le comprendre, tu accuse les pauvres. C’est qui les assistés ?

  • sista shiva dit :

    Claude henry,
    J’en ai marre de lire, des messages tel que le votre..Dans la vie tout le monde n’a pas la chance de par exemple: juste faire les études qu’il souhaite, afin de faire un travail convenable, et rien qu’à partir de là, ça devient la merde…et on met le doigt dans un engrenage infernal. ptit boulot, pas de tunes du coup on habite là où c’est moins cher, on s’exclue de bcp de choses, culture, voyage, cinéma etc..faut arrêter de caricaturer les rsastes, y a des cons et des profiteurs partout, comme Kalagan, vous l’a très bien expliqué,
    Mais il y en a d’autre qui sans cette aide seraient à la rue..comme on peu le constater dans bcp de pays, pas si loins de nous.. Dailleurs sans même être à la rue, vivre avec rsa, c’est pas une partie de plaisir…car au plaisir la plus part du temps on ne peux plus y accéder……

    • vivemoi dit :

      qu’est ce que tu appelle con ou profiteur ,je suis indépendant ,je gagne très bien mas vie ,pourtant j’appelle ça (rsaste) des sage qui n’arrive pas à donner leur vie leur santé à quelqu’un qui vas pleinement profité d’eux ,je suis solidaire de se qui profite de la société ,la société profite bien de nous non ? sinon je te donne raison

    • marko dit :

      Bonjour a tous
      Je suis très intéressé par vos debats et vos commentaires diverses et variés. Pour ma part, je suis au chomage depuis un petit moment et recherche activement mais en vain . Ayant travaillé plusieurs annees a l etranger. Je me retrouve dans une situation critique. Travaillant dans le domaine technique je me rends que premièrement l’outil de production va dans les pays emergents. Malgre bcp de recherches en France, je me suis rendu compte que nos organismes d’aide au retour a l’emploi sont rigides et il est tres difficile de s’ ouvrir a l’international. Les billets d’avion coute une fortune lorsque tu veux passer un entretien pour l’europe car c est Air France qui gere les billets. De plus ce qui peut etre un atout de flexibilité et d’adaptabilité dans les pays anglophones sont des criteres d’instabilité en France. Je me dis maintenant que je vais partir d’ici et cela en utilisant mes allocs et je n’ai pas honte du tout.
      Quand j’entends les gens qui sont revolter je pense juste que cela ne sont pas dans cette difficulté. Et si il faut que je touche le rsa pendant mes recherches pour m aider je n hesiterai pas

      • Kalagan dit :

        Salut Marko.
        Si tu as un entretien dans un pays européen, je suis certain qu’avec des preuves écrites, il est possible de soumettre cet entretien à la personne du Pôle Emploi qui te suit afin de ne pas compter ta sortie du territoire dans ta période maximale de 35 jours.

  • vivemoi dit :

    bonjours ;
    excusé moi pour mes fautes , j’ai bien envie de m’exprimé , quand j’entend tout ça , je n’est jamais ue le RSA ,j’ai vue des personnes le toucher ,ses personne habite tout près de certain pays frontalier don les salaires sont 3 fois moin élever voir dix fois moin élever que le RSA ,la plupart du temps ses personne joue les rois dans ses pays et passe leur temps avec les prostitué des bars ,moi je suis indépendant l’états me prend en tout 26% de taxes sur mes revenue ,met j’en n’est ras le bol ,vous allez etres étonner mais je donne raison à ses gens qui touche le RSA ,surtout aux RSA qui le mérite (veuve , femmes aux foyer ,personne sans diplôme) merde merde et merde ,ils sont plus intelligent que vous ,la vie est courte ,et l’état nous oblige à vivre comme il le souhaite ,ils nous façonne,nous fait élire un rois tout les 5 ans qui vas nous entourlouper bien comme il faut , votre patron vas gagné sur votre tète 10 fois plus que vous ,vous lui offrez votre vie votre santé ,les RSA on choisis de vivre et de vivre bien ( pas pour tousse certain c’est vraiment la galère)je parle de ceux qui vive à l’étranger ou qui travail et touche le RSA ou tout ses sois disant tricheur , vous échangerié votre place contre la leur, NON car vous gagné bien votre vie et votre vie de soumission à cet état vous satisfait ok vous avez choisis de suivre le moule ! le RSA lui aussi dans certain cas à choisis le minimum et vie bien , alors ne soyez pas jaloux,laisser vivre les gens comme il le souhaite ,moi je suis heureux de les voire vivre ,et se débrouiller t’en mieux si certain de nos compatriote français arrive à échappé à la malédiction de notre société , moi je considère ça non pas comme de l’assistanat mais plutôt comme de la sagesse ,sachant que la liberté CHERIE n’as pas de prix ,aux lieux de regardé se qui vive au-dessous de vous vous feriez mieux de regardez se qui vive aux dessus de vous et qui vous on bien entuber ,car vous etes des mendiants des gens incapable ,vous pleuré vous gémissez avec vos salaires de misère (des miettes)vous vous cramponner à votre travail supplié votre patron de vous gardé ,pauvre misérable que vous ètes , vous pleurniché car quelques un de vos compatriote on trouver un moyen facile de vivre sans chaîne sans cet chaîne que tout les ouvrier porte ,vous n’ètes qu’un outil à la disposition d’un maître ,un esclave des temps moderne , laisser vivre les autre

  • Joel dit :

    Bonjour à tous ,

    ViveMoi vraiment super ce que tu ecris , je suis exactement comme toi , je pense vraiment la meme chose , je suis au rsa aussi avec ma ptite femme et mon enfant , et vous voyez moi je suis dans la légalité car on est declaré en rmi couple + 1 enfant et pour rester dans la legalité j’ai choisi de nous faire déclarer , et bien sincerement je le regrette a ce jour car yen a plein qui sont pas déclarés et vivent nickel , nous on est déclarés , je paye mes factures EDF GAZ ASSURANCE LOYER et bien ils nous restent meme pas 100 euros par mois pour bouffer !!! alors si des personnes comme claude henri dit que les gens profitent et s’en sortent plutot bien , bah je lui fais le pari et je lui passe le rmi couple + 1 enfant c’est a dire 540 euros + 180 de paje et on verra si on est des profiteurs … moi j’ai bien enregistré l’article et si j’ai l’occasion de partir avec ma femme prendre du bon temps sous le compte de l’etat Francais je vais pas me gener car la en ce moment ils nous laissent crever a petit feu pendant que eux s’en mettent plein les poches , j’ai demandé a passer 15 jours en Vendée avec les bons vacaf on me la refusé car il n’y a plus de budget !!! je recois ma lettre le 18 janvier , mi fevrier il y a deja plus de budget !!! de qui se moque t-on , alors qu’il y en a pour 460 euros , moi qui est jamais pris de vacances avec ma femme et mon ptit garcon de 2 ans et demi, ils veulent jouer au chat et a la souris , on va jouer , dès que l’occasion se presente je me prends 3 mois de vacances avec ma femme et mon ptit garcon sous le compte de l’Etat Francais et je vais pas me gener pour les faire cracher c’est moi qui vous le dit !!!

  • letourist dit :

    moi j’ai encore plus fort , c’est long mais ca vaut la peine…

    Je suis Belge une fois !! marier en 2006 avec une écutorienne , on est partie vivre en espagne en 2009 , dés l’obtention de ca carte de résidente espagnole elle me plante avec les enfants et quitte le domicile conjugale en aout 2011.

    début septembre 2011 je trouve un notaire pour que je puisse quitter l’espagne légalement avec les enfants car c’est très difficile pour y vivre , même que les loyers sont très bas et que l’acces au logement est très très facile , en France c’est juste une horreur.

    La « mère » est venue signer le document notarial et est partie.

    J’arrive en France en septembre 2011 , un ami me fait une attestation d’hébergement , j’inscris les enfants à l’école , je m’inscrit au pôle emplois et je trouve un travaille en CDD plein temps de 3 mois.

    Je trouve une chambre en co-location à 400€/mois , bon, je travaille j’ai donc un N° de secu , sauf que je ne touche pas des APL , ni allocations ni rien du tout de la MSA ( car boulot agricole) car il manque le papier d’imposition espagnole que j’avais pas.

    Impossible d’avoir se document par courrier , j’ai attendu deux mois et entre temps loyer/cantine/garderie je paye plein pot car je travaille au smic…j’ai du chercher le papier sur place et attendre 48h.

    ces enfoirées de la MSA ont pas été rétroactif et j’ai perdu 3 mois de APL/aloc etc. la mère ne paye pas un centime, trop occuper a bronzer son cul à la plage.

    Après 3 mois mon bos me fait savoir que il ne prolonge pas mon contrat car je suis pas assez disponible vu que je dois m’occuper seul des enfants qui avaient 5 & 8 ans.

    deux jours après avoir perdu mon boulot la proprio de la maison de co location ma fait savoir que ce que elle fait est illégale et comme c’est un contrat de mois en mois elle a le droit de me virer , me revoilà à la rue.

    je change de département , via via j’ai trouver un logement de 19m² on est février , je fais une demande RSA qui est refuser , donc membre de la CE , sans ressources et deux enfants à charge, je trouve pas de boulot , je m’inscrit en auto-entrepreneur , mon dossier est transférer de la MSA à la CAF…deux mois de transfert sans un €.

    La dame de la CAF m’affirme que la j’ai droit au RSA vu que j’ai un statut auto-entrepreneur , c’est elle même qui fait la demande et bien entendu c’est refuser…. j’en connais qui sont au RSA , n’ont jamais travailler en France…ont le RSA et un super HLM et parlent à peine Français…et…sans enfants !!!!

    leur excuse de refus du RSA est la suivante>

    http://img195.imageshack.us/img195/5558/rsa0012.jpg

    Pour couronner le tout , j’ai perdu mon logement , je vie avec 560€/mois – 430€ de loyer..me reste 110€/mois pour vivre.

    mon assistante sociale va me heberger dans un hotel ou autre avec les petits ou me mettre dans un étape hôtel….et le pire…avec les APL/ASF/et allocations familiales que je touche (560€) mon RSA si je le touchait il serai recalculer à +/- 600€ pour avoir un total de +/- 1100€… donc j’aurai un RSA de 600€ et l’hôtel tout les mois leur coute combien? ….

    j’ai avec l’aide de mon avocat qui s’occupe en même temps de mon divorce écrit une lettre pour contester leur rejet car ils on mal pris en compte le texte de loi…

  • Epicurien dit :

    Bonjour Francais !

    D’abord je tenais a vous dire un grand merci a vous tous, grace a vous je suis en ce moment je suis en train de siroter une verre du coté de la thailande, et tout cela grace au RSA !! Alors merci !

    Je me présente aprés cette petite touche d’ironie, je suis un jeune homme, ayant fait de longue études (pas de francais je vous l’accorde ;) ), a un doigt detre formater par la société. Pis un jours, ras le bol de voir que l’on doit travaillez pour payer les campagnes électoraleset les riches de notre beau pays. Jai pris le RSA et je me suis baré. Quelques mois en Inde, quelques mois en thailande, quelques mois au Cambodge, et la suite arrive…

    Je vis libre et heureux alors pourquoi devrais exprimer de la honte ? d’ici toute ces futilités me paraissent tellement sans interets… Je profite un temps des plages paradisiaques, un temps de la culture du pays, je fait des rencontres humaines et pleine d’humanité. Bref je pense vivre la vie tel qu’elle doit l’etre !

    Maintenant si ceux qui cherissent tant leurs petit job pathétique sortez un peu de chez eux, ils verraient a quelle point il y a dautre cause a défendre de part le monde ! Un diner de Gala a l’élisée pourrais nourrir toute une famille indienne pendant 1 mois (si ce n’est plus)!

    Bon je m’arrete là, mais une derniere chose, je me sent pas comme un profiteur mais plutot comme un opportuniste, un homme censé et intelligent! jai tout le temps pour rendre a la société ce qu’elle ma donné et je compte bien le faire mais pourquoi se préssé ?

    Parce que ces ce que veulent nos dirigeant adoré, élevaient des moutons sans leurs laisser le temps de réfléchir sur leurs conditions. Moi aprés ces « petites » vadrouille, jaurais un esprit ouvert, je serais démerdard, et sans doute bien plus utile que la plupart de ceux qui critique aujourd’hui….

    A bonne entendeur, le gars qui vas rejoindre les plages de reves de la thailande grace au rsa ;)

    • Morgane dit :

      Bonjour, je viens de toucher le rsa et en ayant marre de la france et de ce pays et de chercher du travail en vain car trop jeune pas diplômée ou autre j’aurai aimer savoir comment tu faisais pour rester à l’étranger en touchant cette aide sans qu’on te la sucre ?
      merci d’avance

      • Kalagan dit :

        Normalement, tu as le droit de sortir 3 mois du pays. Après, les textes officiels précisent également : « Certains cas exceptionnels de personnes en séjour à l’étranger plus de 3 mois seront pris en compte. ».

        Donc, si tu pars 3 mois, pas de problèmes. Si tu pars plus lontemps, il faut te renseigner à ta CAF.

  • vivemoi dit :

    et oui c’est comme ça ,ils y en à qui bosse toutes leur vie et ne comprendrons jamais rien car se sont des froussard et ils y en à qui se la coule douce aux soleil entrain de siroté une coco fraîche hummmmmmmmmm est est belle la vie

  • Bref, dans tous les cas, il y a des gens qui en ont vraiment besoin de ce RSA et d’autres qui en profitent et c’est tout…
    J’en connais qui galèrent et d’autres qui ne posent jamais le pied en France mais continuent de le percevoir…Les méandres de l’administration française sont inpénétrables…

  • Espoirvert dit :

    Bonjour tout le monde :)

    Epicurien : il faudrait que tu m’expliques comment tu fais pour partir en Inde ou en thailande avec le RSA : déjà les billets d’avion ne sont pas donné, loin de là.
    Ensuite vivre convenablement dans ces pays avec l’équivalent du RSA me paraît difficile. J’ai lu pas mal de témoignages indiquant qu’il fallait au moins 1000e par mois poru y vivre convenablement (ouï dire vous l’aurez compris).
    ET ensuite comment fais-tu pour concilier les différents contraintes : notamment celle d’être présent en France au moins 9 moins sur 12 ??

    N’y vois là aucun jugement de ma part, juste une grosse part de curiosité !

    Question pour le créateur du site ; il y a t’il possibilité de publier son adresse mail, si on le souhaite ?

    • Kalagan dit :

      Bonjour Nico.

      En étant en colocation à la campagne, en ayant un potager, une voiture partagée, en faisant des économies d’énergie… il est possible de vivre très décemment en France avec moins de 1000 euros par mois ! J’ai voyagé dans des pays où 500 euros suffisaient (en faisant attention intelligemment à mes dépense, mais sans me priver non plus). C’est sûr que si tu vas en Inde et que tu vis et consommes comme un occidental, ça augmentera la note. Mais à quoi bon aller là-bas pour vivre comme ici ?

      PS : j’ai envoyé ton email à Epicurien.

    • Epicurien dit :

      Bonjour Espoirvert,

      D’abord je souhaiterais relativisais mon dernier message, je me suis un peu emballé sur le coup, ce qui a pus choqué (ou indisposé) certains.

      Je réaffirme que j’ai vécu (je suis rentré desormais) la bas rien qu’avec le rsa !
      Quelques chiffres pour prouver mes dires :
      -Billet aller simple france-Inde : 210euros
      -Billet retour : 180 euros

      La bas (en inde) on peut vivre avec 300-400roupies par jours (soit entre 3 et 6euros). J’avais entre 700 et 900 roupies par jours, alors non ce sont que des ont dit les 1000euros par mois. Ou bien ce sont d’autres type de voyageurs. Mais avec un rsa, tu mange, tu a un toit (décent), tu peut boire quelques verrres, tu peut bouger et payer quelques visites. Il faut etre débrouillard c’est tout…

      La thailande c’est idem, bien que plus cher. J’ai fait les iles et les spot ultra touristique.

      Concernant les contraintes du rsa, que dire, les barriéres sont faites pour etre enjambées… Je n’était pas dans mon droit mais je n’ai eu aucun souci.

      Enfin, finalement, je ne conseil pas de voyager de cette maniére. Partir avec un budget adapté (2 ou 3000 euros), se permettre de travailler sur place, ferons de votre voyage un vraie plaisir. Mais ce que j’ai fait m’a apporté beaucoup et je ne le regrette pas. J’experimente différent type de voyage c’est tout. L’important pour etant d’etre au maximum sur les routes du monde.

      :)

  • Espoirvert dit :

    Bonjour

    Déjà merci pour ta réponse Kalagan, et au passage félicitation pour ton blog :)

    Ma question se centrait plus sur : peut-on vraiment vivre avec le RSA soit grosso-modo 450e par mois, dans les pays cités. En tenant compte du prix de l’avion, et de la limite des 92 jours. Cette limite implique aussi de garder un pied-à-terre en France.

    Si on prend l’exemple de l’Inde, que tu semble bien connaître, et qui m’intéresse particulièrement, ça me semble être difficile de respecter toutes les contraintes.

    Uniquement pour toi Kalagan (libre à toi de publier ou non cette partie) : j’ai lu sur ton blog que tu vivais des recettes de différents sites que tu gères. Est-ce possible d’apprendre ce métier, d’acquérir les connaissances ? J’ai bien relevé que tu as précisé que c’était long et difficile, mais j’ai le temps et la motivation.

  • Hizuka dit :

    Bonjour à tous,
    ayant terminé mes études ce mois de septembre, je compte tenter ma chance à l’étranger (je n’ai aucune chance de trouver un emploi décent en France).
    J’ai rendez vous dans une semaine à pôle emploi de manière à pouvoir toucher le RSA (j’ai 26 ans).

    Est ce que je dois lui balancer des mitos particuliers ? (je compte simplement lui dire que je cherche du boulot et qu’en même temps je crée une boite, mais qu’avant ça il faut que je passe le permis)

    Qu’elle est la fréquence des rendez-vous? (étant donné qu’il a fallu un mois pour obtenir le mien, cela m’étonnerait que cela soit tous les mois)

    Merci beaucoup de me faire partager vos tuyaux, amis globe trotteurs. Enjoy your life !

  • vlad dit :

    salutation
    excelent commentaire « Epicurien » je suit d’accord avec toi a cent pour cent.Moi je fais mes baguage l’été prochain pour le viet-nam , thailande, etc
    Je pense avoir assez travailer pour des paye de misères est des patron qui en demande toujours +
    si il y a des intéréssé pour bouger contacter moi.

  • visiteur dit :

    Salut a tous, message adessé a Kalagan.

    Merci pour ton blog ou on apprend pas mal de chose par contre je tien a réctifier un point qui est la durée en ayant le rsa tu dit 3 mois et en cas particulier plus de 3 mois et qu’il faut tester son éligibilité.

    Je tiens a te dire que cela est faut, j’ai déja eu le coup je suis parti 3mois et demi et je me suis balance a la caf de mon long séjour pourquoi? pour faire l’homme honnete ils mon supprimer automatiquement le rsa + lapl et il mon dit de justifier ma présence en france passeport carte d’identité ect.

    Je leur ai ramené ce qu’ils voulait ils on évalué mon dossier et ils on on conclu que j’avais bien le droit de percevoir le rsa a l’étranger et tenez vous bien pas 90 jour ( 3 mois) mais 121 jours oui vous lisez bien 4 mois j’ai le texte a la maison.

    En gros des que la personne quitte la france son premier jour et compté comme un jour de non occupation et le jour de votre rentré en france c’est compter comme un jour d’occupation.

    Donc 90 jours non mais 121 jours oui

  • bella dit :

    bonjour,

    moi et mon compagnon, nous sommes au rsa socle et je voudrais savoir si nous partons en guyane française pour 2 mois, devons nous prévenir nos référents du pole emploi ?

    si on déclare une absence de 2 mois sur le site pole emploi, serons nous radiés ? et le rsa sera t il suspendu ?

    merci

    • Kalagan dit :

      Je pense que vous êtes dans vos droits si vous quittez le territoire moins de 3 mois. Vous devez aussi prévenir votre pôle Emploi, mais je pense qu’ils vont râler, même si la loi est très claire à ce sujet. De nos jours, les chômeurs et rsastes n’ont plus le droit de prendre des vacances !

      • libellule dit :

        je suis assistante sociale chargée entre autres de la « référence » d’allocataires du RSA pour un département. en fait il faut distinguer le service qui gére l’allocation (département et caf qui peuvent verser, suspendre ou diminuer) . C’est les départements qui font les règles du jeu à ce niveau, certains n’appliquent aucune suspension si il n’y a pas de suivi ou de réponse au rdv. il n’y en a que deux en france je crois, la plupart ont fait le choix d’appliquer des « sanctions » par palier diminution d’abord puis suspension.
        Pour ce qui est des services chargés du suivi,comme le pole emploi, il y a des règles plus strictes : le droit aux vacances est de 40jours et soumis à autorisation, sinon la radiation est vite faite en cas d’absence, non actualisation…Mais encore une fois,il n’y a pas forcément d’effet sur le versement du RSA puisqu’il ne le gère pas. Pour les services sociaux c’est selon les départements, même si laplupart durcissent leurs régles en ces temps de disette budgétaire… (obligation légale de verser le RSA ordonné par l’Etat et diminution des dotations versés par l’Etat dans le même temps, et oui on vit dans un monde pourri)

      • Kalagan dit :

        Merci de votre intervention Libellule.
        Quand je vous lis, je m’aperçois rapidement à quel point c’est compliqué le fonctionnement ! En tout cas, intéressant de recevoir une professionnelle sur cet article. Je vois que vous parlez de « droit aux vacances », qui à mon, avis, peut-être différencié d’une réelle démarche professionnelle à l’étranger.

  • Barbiebulle dit :

    Bonjour,

    J’ai une question qui concerne le temps passé à l’étranger.
    Je perçois le rsa et je fais les aller retour entre le Maghreb et la France tous les trois mois en vue d’un projet professionnel. Ma question est simple suis je hors la loi??? Car j’ignore complètement si je peux ou non faire ses aller reto

    Si oui il faudrait que je le déclare très vite!
    Merci d’avance pour vos réponse !

    • Kalagan dit :

      A voir avec la CAF. Normalement, c’est pas plus de 3 mois, sauf cas exceptionnel. Si tu justifies auprès de l’administration que tu te déplaces à l’étranger pour des raisons professionnels, je pense que tu conserveras ton revenu d’activité.

  • Jeanlao dit :

    Ma mise au point sera que administrative, aucun jugement sur le fond.
    Les profiteurs illégaux ne sont pas en cause. Ce sont les politiciens et l’administration qui le sont. En l’absence de précision ou de contrôle chacun s’engouffre dans la brèche.
    Ou avez-vous lu qu’on ne devait pas rester plus de 92 jours à l’étranger (nb : Visiteur devrait expliciter sont raisonnement des 90 jours transformés en 121 jours !!!)
    La déclaration trimestrielle pour prolonger d’autant le RSA est faite soit par internet (sous les cocotiers de Thaïlande pourquoi pas) ou par l’envoi par la poste d’un imprimé certifié sur l’honneur… (Un courrier déposé en France par un bon samaritain devrait faire l’affaire !!!
    Donc la vache a lait Française continue à produire du bon lait …

  • Jeanlao dit :

    Oui Kalagan c’est écrit 9 mois, mais c’est écrit aussi que la déclaration est trimestrielle par internet. Je ne suis pas plus royaliste que le Roi. Si la déclaration leur parvient sans le contrôle de la présence en France que devons nous penser.!!!
    Pour le Pole Emploi c’est autre chose, la déclaration est mensuelle et en plus il est possible d’avoir des convocations.
    Si l’allocataire perçoit des deux organismes il faut tenir compte de leurs règles à minima, c’est à dire du Pole Emploi car il existe évidemment des ponts entre eux deux.
    Si l’allocataire perçoit seulement le RSA il faut s’en tenir aux règles du RSA.
    Ce n’est pas une réponse de Normand mais la logique.

    • Kalagan dit :

      Quand j’étais chômeur, je suis parti 3 mois au Kenya. J’ai écris un courrier à mon pôle-emploi, expliquant ma démarche : j’ai travaillé en tant que bénévole dans un orphelinat pendant 1 mois, je voulais également travailler mon anglais ainsi que tenter une expérience professionnelle à l’étranger. La personne au Pôle Emploi qui s’occupait de moi a bien compris ma démarche et je n’ai pas été retiré des listes. Faire un voyage « professionnel » est également possible. Et je suis tout à fait d’accord pour ta « règle à minima ». D’ailleurs, le Pôle Emploi devrait s’aligner sur les 3 mois du RSA. Un chômeur qui fait un voyage de 3 mois à l’étranger, ça lui fera pas mal, au contraire ! Et ça peux aussi lui ouvrir des portes.

  • Nigelise dit :

    Bonjour,

    j’ai une question concernant le droit de toucher le rsa à l’étranger.
    Mon mari pars mercredi pour le Canada pour travailler ( lui étant bénéficiaire du rsa et moi indirectement aussi car nous sommes marié même si j’ai moins de 25 ans et étudiante ). Je pars moi au Pérou en mai pour effectuer un stage dans le cadre de mes études et mon mari me rejoints ensuite et nous comptons rester plusieurs mois en Amérique. Seulement je dois rendre notre appartement en mai et donc notifier à la CAF notre départ ( pour les APL ). Ma question est donc quelle adresse transmettre à la caf pour continuer a percevoir le rsa? Merci d’avance pour votre réponse ! Et merci pour ce fabuleux site !

  • Redear dit :

    Salut à tous,
    J’ai l’intime conviction que le rsa existe pour créé l’addiction, le rsa ne coûte rien au gouvernement , bien au contraire il es directement réinjecter dans l’économie , il coûte peut être aux contribuables enfin ….
    élever le rsa c’est tout simplement impossible , trop dangereux .
    les gens aux rsa sont sous perfusions, le rsa c’est plus que ça , c’est un statut qui rend les gens malheureux.
    merci

    • Kalagan dit :

      Les amis pauvres que j’ai qui sont au RSA ne sont pas « malheureux ». Certes, ils vivent singulièrement, mais ils ont des vies sociales bien plus riches que celles des salariés. S’ils n’avaient pas le droit au RSA, là, ils seraient malheureux et ils encouraient de graves problèmes sociaux (vagabondage, perte de logement, travail ponctuel déshumanisant…)

  • Doubtful dit :

    Bonjour à tous.
    Je trouve ce blog et ces discussions très intéressants; j’aimerais vous soumettre un cas.
    Un ami vit et travaillé à l’étranger où il gagne entre 1 600 et 2000€ par mois. Il rentre en France tous les 3 mois où il a un pied à terre, il y reste à chaque fois environ 2 mois et repars travailler dans le même pays et dans la même entreprise à l’étranger. Or, il touche le RSA. Ça lui
    Permet donc d’engranger pas mal d’argent car il économise ainsi son salaire.
    J’avoue avoir un peu de mal à « valider » cela sachant à crise qui règne en ce moment dans notre pays.
    Et vous, qu’en pensez-vous?
    Merci…

    • Kalagan dit :

      Salut Doubtful.
      Dasn ce cas précis, cela me parâit tout simplement du vol… Quand on gagne entre 1600 et 2000 euros, on ne doit pas toucher le RSA. Votre ami est dans l’illégalité et prend des risques…

  • Visiteur dit :

    Salut, je répète c’est 121 jours et non 90 jours si vous regardez ce qui ce dit sur internet alors vous serez mal rendeignre. Donc déplacez vous a votre caf et demandez leur le texte de loi qui nous autorise le déplacement à l’étranger. Vous allez vous apercevoir que c’est 121 jours j’ai la preuve puisqu’il mon donnais ce fameux texte de plus c’est grâce à sa que j’étais rentre dans les temps alors que je suis parti 120 jours et non 90 jours donc à vous de voir.

    Cordialement.

    • Kalagan dit :

      Merci pour la précision.
      Je ne me suis pas sourcé sur n’importe quel blog ou forum… J’ai lu 90 jours sur le site officiel des services publiques. Mais si c’est 121 jours, tant mieux ! Dans tous les cas, vous avez entièrement raison : c’est la CAF qui devrait vous donner la meilleure information.

  • Visiteur dit :

    Je n’ai pas confiance dans les sites soit disant public souvent ils manque d’information. Même si vous demandez a laccuzil de la caf ils seront pas vous renseigner il faut leur demander l’imprimé officiel et non vous fie a eux j’ai déjà eu le coup ils mon tous répéter la même chose 90 jours et une fois que je suis tomber sur une personne très gentil elle m’a sortie un document qui stipule 121 jours a l’étranger j’étais cloué. J’ai même confirme en lui demandant que j’avais vu sur internet que c’était 90 jours il m’a dit non non regardé 121 jours et j’en ai profiter pour lui demander de le l’imprimé ce qui a fait sans hésite. Et oui beaucoup de chose qu’on nous cache.

  • David-Bernard dit :

    Les 121 jours c’est pour l’APL. ( Aides aux logement )
    Le RSA, les textes sont très clairs, c’est 90 jours par an.
    Bref, en tout cas, vivoter en Thaïlande du RSA, ceux qui y arrivent, je ne peux que les féliciter, j’ai beaucoup apprécié ce pays.
    J’y ai déjà songé de vivre en Thaïlande avec le montant du RSA 499 euros ~ approximativement 22,000 bahts, ce qui n’est pas négligeable non plus. Et c’est effectivement possible d’y vivre, en louant un logement au mois ( bannir les hôtels, trop cher à la longue ), d’avoir sa petite copine thaïe ( pas matérialiste, ni vénale ) et manger régulièrement des plats bon marchés comme les locaux, c’est largement faisable. Mais le gros souci, c’est l’histoire des aller-retour pour signer le contrat d’engagement réciproque.

    Très intéressant de savoir quels sont les départements laxistes ( pas de suspension, etc.. ) afin de pouvoir vivre du RSA en Thaïlande.
    Car là où je vis, 1-2 mois sans suivi, c’est case suspension et réduction du montant du RSA illico-presto :(

  • David-Bernard dit :

    En tout cas tout ce que je sais ;
    1. la Déclaration Trimestrielle des Revenus ( DTR ), est indépendante du suivi ( Pôle Emploi = contrat PPAE ) ou ( Assistant Social, etc.. = CER )

    Bref, donner vos commentaires, comment vous êtes suivi.. ;-)

  • Antoine dit :

    Bonjour,
    je me suis inscrit à pôle emploi en janvier, notamment pour toucher le RSA.
    Je viens d’apprendre que j’ai un rendez vous dans deux semaines avec mon conseiller.
    Je compte partir voyager en septembre et donc j’espère bénéficier de mon RSA le plus possible. Or je ne suis pas vraiment à la recherche d’un emploi.

    Que me conseillez-vous ?
    1) Ne pas allé au rendez vous et dire qu’on ne cherche plus d’emploi (une radiation pole emploi entraine t’elle une suppréssion rsa ?)
    2) y aller et dire que je suis en train de créer une entreprise (peut être qu’ils me laisseront la paix un moment avec ça)
    3) y aller et dire que je cherche un emploi mais que je trouve pas blabla… (mais bon je suis inscrit depuis février ils vont trouver ça louche ^^)

    Si vous avez des conseils à me donner, amis voyageurs rsaste :D

    • Kalagan dit :

      Bonjour Antoine.

      Si tu crées une entrerprise (un truc sérieux quand même, pas de du vent), normalement, les entretiens deviennent trimestrielles, en tout cas, c’était le cas en 2010 et 2011. A voir si les réformes n’ont pas changé cela.

      Je te conseille tout de même d’avoir un projet professionnel lors de ton voyage. Si tu te la joues rsaste en vacances, c’est plus délicat, à moins que tu ne partes pas plus de 90 jours ou 121 jours (à voir avec la CAF).

  • Erios dit :

    Bonjour Kalagan j’aimerais te pausé une question, pour bénéficié du rsa il faut résider 9mois en france daccord, mais j’aimerais savoir , parceque moi mon cas est particulier, j’ai été de janvier a mars (3mois) a l’étranger, et après etre rentré j’ai vraiment galèrer a trouver du travaille, que des courte mission, mais maintenant je bénéficie du rsa, est_ce a partir du moment ou l’ont bénificie du rsa que l’ont peut sortir du pays 3mois ou bien les 3 moi que j’ai passé hors du pays avant d’avoir le rsa compte quand même ?

    • Kalagan dit :

      Sans en être sûr, je dirais qu’il faut rester au moins 9 mois en France par année calendaire, c’est à dire que les 3 mois serait calculés du 1er Janvier ou 31 décembre. Encore une fois, à voir directement avec la CAF.

  • ColgateMaxWhite dit :

    Merci beaucoup Kalagan pour ce site et tes informations, et j’ai aussi chercher ailleur, et je suis tomber sur sa :
    « Le bénéfice du RSA est ouvert aux personnes résidant en France métropolitaine (c’est-à-dire dans l’hexagone) de manière stable et effective.En cas de séjour(s) hors de France, la durée du ou des séjours ne doit pas dépasser 3 mois par année civile ou de date à date.En cas de séjour(s) de plus de 3 mois, le RSA n’est versé que pour les seuls mois complets de présence en France.

    Le demandeur du RSA doit résider en France métropolitaine de manière stable et effective, c’est-à-dire qu’il doit vivre la plus grande partie de l’année sur le territoire métropolitain.
    Avoir une adresse en métropole n’est pas suffisant, le demandeur doit réellement habiter en métropole. »

    Maintenant je pense que certains arrivent à combiner les deux :o, tu peux passer entre les filets du système comme tu peux te retrouver dans un situation extrêmement difficile (notamment remboursement des allocations et prestations reçues indûment … ). Personnellement mon goût de l’aventure ne va pas si loin.

    et aussi j’aimerais savoir, si je percevrais toujours le RSA si je deviens propriétaire ?

Participez à la discussion en laissant un commentaire

Image CAPTCHA
*

Notifiez-moi les commentaires à venir via email.
Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.