Mon séjour pas cher en croatie

La Croatie reçoit 2 fois plus de touristes chaque année qu’elle ne compte d’habitants. Grâce notamment à l’avènement des vols pas chers pour la Croatie qui ont ajouté Zadar et Zagreb à leurs destinations, la Croatie est devenu une alternative à l’Espagne pour passer des vacances sous le soleil méditerranéen, profiter des îles de la mer adriatique, des quelques réserves naturelles très appréciées des randonneurs et de la culture très variée de ce pays récemment ouvert à l’Europe, à la fois romaine et slave.

Séjour pas cher en Croatie

J’ai développé une étrange manie de voyageur qui consiste à retourner 2 fois aux mêmes endroits. Afin d’accompagner mes parents dans leur premier voyage à l’étranger, je m’apprête au mois de juillet à entamer mon second voyage pas cher en Croatie. Pour ce séjour en Croatie, je serais le guide et l’agent de voyage de la famille pour organiser le voyage, trouver les meilleures destinations, organiser le logement à l’étranger, faire les réservations sur internet ou par exemple, réserver un hôtel avec HotelClub à la dernière minute en cas de pépin. En utilisant bien sûr les bons plans de Kalagan pour limiter les frais. Voici pour l’instant ce qui est prévu pour ce road trip en Croatie :

Arrivée à Zadar, 5ème plus grande ville du pays

Riche d’une histoire très mouvementée, Zadar est une ville côtière de Croatie, de taille moyenne. Le centre-ville se concentre dans une presque-île et réuni un tas de curiosité touristique. J’y suis déjà allé quelques jours et j’ai adoré l’atmosphère de ses nombreuses ruelles. Dommage qu’au mois de Mai, l’ambiance nocturne ne battait pas encore son plein. Il n’en sera pas de même en Juillet.

Orgues de Mer de Zadar

Orgues de Mer de Zadar

Îles autour de Zadar

Îles autour de Zadar

L'étrange dalle Disco de Zadar

L'étrange dalle Disco de Zadar

Le parc national des lacs de Plitvice

Une superbe découverte que cette réserve naturelle de lacs, de forêts et de cascades. Des parcours balisés sont aménagés pour des randonnées de 6 à 8 heures. Un des points forts de ce voyage pour lequel il faudra se lever à 6h du matin afin de profiter de la première excursion matinale, évitant ainsi le plus gros de la masse touristique.

Les lacs de Plitvice (1)

Les lacs de Plitvice (1)

Les lacs de Plitvice (2)

Les lacs de Plitvice (2)

Les lacs de Plitvice (3)

Les lacs de Plitvice (3)

Le parc national de Krka

J’ai déjà visité ce parc national qui fourmille de petits ruisseaux, de rivières, de torrents et qui se termine par une énorme chute d’eau. J’ai pourtant hâte d’y retourner ! Une marche d’une heure ou 2 à travers la forêt, sous les douces mélodies que procurent les coulis de l’eau vont apporteront bien être et sérénité. Tout comme les lacs de Plitvice, prévoyez de vous y rendre de très bonheur pour éviter les casquettes uniformes (ces casquettes de même couleur sont utilisées par les agences de voyages et posées sur les têtes des meutes touristiques pour que personne ne se perde) :

Parc national de Krka

Parc national de Krka

Zagreb, une capitale à taille humaine

Pendant ce séjour pas cher en Croatie, qui durera au total 2 semaines, je vais m’accorder quelques jours en solo à Zagreb, nettement moins touristique que la côte. J’espère y trouver des couchsurfers pour découvrir les bons plans de la ville et y faire quelques promenades. J’y chercherai les bars les plus originaux pour y boire les spécialités croates comme le Sljivovica, un alcool fort aux prunes. Il paraît qu’on peut encore y fumer. J’ai aussi lu que le tramway et les bus étaient entièrement gratuits en centre ville. A voir sur place !

Centre ville de Zagreb

Centre ville de Zagreb

Un jardin à Zagreb

Un jardin à Zagreb

Alors qu’on aurait pu par exemple aller sur le site de la Bourse des Vols pour trouver un billet d’avion avec Croatia Airlines, mes parents ont préféré voyager en voiture pour plus de liberté. Je vais donc devoir travailler hors-connexion pendant ce road trip en Croatie, en tout cas pour la route d’aller et de retour, car l’appartement que nous avons trouve à Zadar dispose du wifi. Et c’est tant mieux. Cela me permettra d’avancer sur des travaux d’écriture que j’avais trop longtemps mis de coté.