Voyage pas cher en Croatie

C’est encore grâce à Ryan Air que je décollais il y a deux semaines pour un voyage pas cher en Croatie. Me sachant friand de ce type de séjour, un ami me joint par téléphone, un mois avant le départ, pour me proposer un aller-retour en promo sur Ryan Air. Direction Zadar, au Nord-Est de la Croatie : 4 jours au bord de mer et 4 compagnons de route sur les côtes d’un pays tantôt méditérranien, tantôt slave. Un voyage que je n’ai pas préparé à l’avance, et qui s’annonçait comme une découverte d’un pays que je ne connaissais pas du tout.

Voyage pas cher en Croatie

Ryan Air, toujours aussi low-cost

Y’a pas à dire, Ryan Air propose vraiment des tarifs intéressants pour les trajets courts en avion. Après la Sardaigne à 50 euros, Barcelone à 12 euros, voici une belle promo Bruxelles-Zadar à 24 euros : et encore un voyage pas cher ! Avec pour unique bagage un sac à dos en cabine, il n’y pas de surtaxe. J’ai aussi lu depuis peu un rapport européen d’une agence de sécurité européenne sur l’aviation civile que Ryan Air était aussi bien noté que Air France : C, sur une échelle de A à E (A étant la meilleure note). Pour les voyages en Europe, Ryan Air est vraiment le partenaire pour prendre l’avion pas cher. Renseignez-vous sur les villes de départ et d’arrivée grâce à leur carte des destinations pas chères.

Première surprise : les chutes de Krka

Arrivé à Zadar, on loue une voiture pour visiter le parc national de Krka. Une vraie merveille cette endroit ! De loin les meilleures chutes d’eau que j’ai pu visiter pour l’instant. Cette balade de quelques heures sous les bruits des coulis de l’eau, à travers une fôret très humide, m’a fait redécouvrir la sérénité.

La ville de Split

Les traces de la civilisation romaine dans les villes côtières de Croatie sont très marquées. On y trouve beaucoup d’églises, de cathédrales, de tours, de forum, de ruines archéologiques, … En découle un phénomène que j’avais oublié, car absent de mes voyages africains : le tourisme de masse. On se rend d’ailleurs compte que sur des périodes hors-saisons, on a plutôt à faire à des retraités. Je pense sincèrement que ce phénomène aurait pu gâcher mon séjour si j’étais parti en pleine saison. Heureusement, les rues redeviennent Croate la nuit tombée pour faire place aux ambiances italiennes, dans les bars ou les restos.

La ville de Zadar

Nous avons passé les 3 derniers jours dans le centre historique de Zadar. Ce morceau de ville avancé sur la mer est entouré d’une muraille de vieilles pierres et réunit bars, restaurants, clubs et vestiges romains. On peut aussi trouver sur la point Nord-Ouest du centre une étrange curiosité musicale : un orgue de mer, unique au monde. Cet instrument maritime à vent recueille les mouvements des vagues et les faits résonner au grès de l’humeur de la mer. J’ai trouvé ça pas mal et j’y suis retourné plusieurs fois. Enfin, Zadar a été pour moi l’occasion de me retrouver seul en ville, pour rencontrer les croates aux bars, autour d’une bonne Rakija. Dommage qu’en pleine semaine, les rues commencent à devenir calmes dès minuit tombé.

C’était la première fois que je visitais un pays qu’on peut dire de l’Est. Ce séjour m’a donné envi de découvrir, pour des plus longues périodes, le coté slave de l’Europe. J’ai entendu dire que le trajet pour Prague était très abordable avec Eurolines …