488

14 accessoires voyage et gadgets pour digital nomad (en 2017)

Il y a des accessoires de voyage qu’on utilise quelques jours, et d’autres qui vous suivent pendant des années.

Cet article, ce n’est pas une nième liste de gadgets qu’on achète, qu’on n’utilise pas, qu’on regrette et qu’on abandonne. Non !

Tous ces objets, je les trimballe dans mes bagages. Ils sont pratiques, légers, peu encombrants et conviennent parfaitement à un voyageur minimaliste. Certains ont passé plusieurs années en ma compagnie. Ils sont tous 100% AOC, testés, labellisés et certifiés par Kalagan 🙂

Accessoires voyages et gadgets pour digital nomad

1. Mon enceinte mobile

Si il y a bien un objet qui m’a rééllement changer la vie ces dernières années, c’est ma petite enceinte mobile bluetooth de chez JBL.

Depuis que j’écoute des podcasts, j’ai plein de nouveaux amis youtubeurs, entrepreneurs, podcasteurs, intellectuels et conférenciers. Je peux mettre des ambiances relax et child out le soir, du bon rock pour me booster ou de la musique plannante quand je lis.

Déballage de ma nouvelle enceinte JBL Flip 4

Déballage de ma nouvelle enceinte JBL Flip 4

Le modèle JBL Flip que j’utilise est d’une résistance à toute épreuve. Franchement, il s’en est pris des coups et des chutes. J’avais le modèle JBL Flip 2 pendant 2 ans et il marche encore. La batterie a perdu de sa jeunesse et le bluetooth se déconnecte de temps en temps. Je suis donc passé au modèle 4, avec une bien meilleure batterie, plus de basses et sans câble d’alimentation spécial. Je peux la brancher en USB. En plus, le modèle JBL Flip 4 a de bonnes critiques sur Amazon et sur les Numériques.

2. Mes cubes de vêtements

J’étais un peu sceptique sur l’utilité d’un tel gadget de voyage. Et pourtant, après quelques semaines, je me suis aperçu que ces petits cubes de rangement s’avèrent très pratiques. J’en utilise un pour y ranger tous mes sous-vêtements, un autre pour mes t-shirts. Je pense que je vais bientôt pouvoir tout mettre dans un seul cube. Assurez-vous avant l’achat des dimensions de vos cubes de rangements. Ils doivent bien être adaptés à celles de votre bagage.

Cubes de vêtements

Mes 2 housses de rangement de fringues. L’un avec des t-shirts et chemises, l’autre avec des sous-vêtements.

Cubes de rangement pour voyager

Et voilà ce que ça donne quand elles sont rangées dans le sac

Lien Amazon (vérifiez les tailles) : http://amzn.to/2tAqtvd

Pour vous mesdames : pour voyager avec une garde-robe ultra-légère, je vous invite à lire cet article invité d’une collègue, Caro Hardy, blogueuse et freelancer nomade : Comment voyager plus léger que son mec ?

Travaillez sur internet en voyageant

Je vous envoie GRATUITEMENT les meilleurs articles, le podcast et toutes les ressources pour travailler sur internet tout en voyageant... Et vous continuez votre lecture, sans rechargement de la page.

3. Mon « porte-papiers » :

J’ai un portefeuille très léger. Il ne contient en général que quelques billets, une ou 2 cartes bancaires ainsi que mes cartes de transports en commun quand je suis dans les grandes villes. C’est plus sûr en cas de perte, et puis c’est moins encombrant dans la poche. Toutes mes autres paperasses sont rangées dans ce « porte-papiers » : passeport, carte d’identité, carte d’électeur, permis de conduire…

Porte document

Mon modèle n’est pas sur Amazon, mais voici quelques autres exemples.

5. Ma trousse à pognon 🙂

C’est très occidental de gérer tous ses paiements professionnels par carte ou par virement bancaire. En Amérique latine, l’habitude la plus répendue, même pour des sommes parfois élevées, c’est de payer en cash. Il faut dire que les tarifs des banques sont VRAIMENT exorbitants, surtout pour les transferts internationaux. J’ai donc un petite pochette spéciale pour les billets. Des sommes de 1000 ou 2000 euros en pesos mexicains, ça fait déjà un sacré volume. En pesos colombien, c’est encore pire ! Idéal pour les transactions avec vos clients, pour vous constituer une petite épargne en espèces, les passages en bureau de change, ou les achats de bitcoins en distributeur.

Pochette à pognon

Pochette à pognon

Pas facile de trouver ce genre de pochette. Voici la référence sur Amazon : http://amzn.to/2scclEe

6. La souris bluetooth et son tapis

En général, les possesseurs de Macbooks sont tellement fiers de leur touchpad qu’ils en oublient l’efficacité et les fonctionnalités d’une bonne souris. On est d’accord, le touchpad des Macbooks est de bien meilleure qualité que celui de ses concurrents. Et je comprend qu’on puisse se séparer de sa souris. Néanmoins, la souris est plus pratique dans pas mal de cas : clic molette qui n’existe pas sur le touchpad, sélection de textes ou d’une partie d’une image plus pratique, clic droit plus pratique… Il est probable qu’un jour, je me sépare de ce gadget des années 90, mais pour l’instant, je garde ma souris et son tapis.

Souris avec tapis

7. Mon pantalon short

Je vis depuis des années avec 2 pantalons. Un jeans passe-partout que je change environ tous les 2 ans, et un autre pantalon en général plus fantaisiste. J’ai testé depuis quelques mois le pantalon convertible en short. Vous savez, celui avec des fermetures zip au niveau des genoux. Bon alors, même si on a tendance à utiliser d’avantage la version short que pantalon, cela s’avère bien pratique pour économiser une fringue.

Short convertible en pantalon

On trouve sur Amazon quelques modèles en cherchant « pantalon short ».

8. Mes t-shirts techniques

Voici une autre révolution de ma garde-robe. C’est à la fois classe et sport. Agréable quand il fait chaud car le textile est bien aéré. On peut les utiliser autant en soirée qu’en expédition backpack. Ça passe même avec une veste de costard. Le tissu est très agréable au toucher, il est de bonne qualité. On peut les laver rapidement à la main et ça sèche incroyablement vite. Eviter quand même de les mettre au sèche-linge, ça les abîme.

T-shirt technique

Sur Amazon, c’est plutôt des modèles très sport. J’ai acheté les miens environ 40 euros pièce dans des boutiques de gros centres commerciaux à Mexico (Liverpool Insurgentes Sur ou Oasis Coyoacán).

9. Un petit cadena (TSA de préférence) :

Toujours avoir un petit cadena dans son bagage. C’est utile quand on est dans une auberge de jeunesse, dans un hôtel pas trop sûr ou quand on laisse son bagage en réception. Vous pouvez l’utiliser pour verrouiller votre bagage à l’aéroport, mais cela ne sert pas à grand chose. Les douaniers peuvent forcer votre valise. Préférez les cadenas avec la norme TSA (Transport Security Administration). Les douaniers ont un passe-partout, ce qui évite qu’il endommage le bagage.

Mon cadena TSA

Mon cadena TSA

En voilà des modèles pour tous les goûts (vérifier bien la norme TSA)

A propos des cadenas TSA

Des lecteurs m’ont averti sur le fait que les clés passe-partout des cadenas TSA peuvent être reproduites avec des imprimantes 3D. Il peut donc y avoir des risques à utiliser de tels cadenas. Vous trouverez plus d’infos dans cette conversaiton Facebook.

10. Laundry and shoes bag :

Je l’avoue et me repentis dans cet article : j’ai chourré ces 2 sacs dans l’hôtel Grand Hyatt Erawan de Bangkok. Vu l’argent qui est brassé dans ce genre d’hôtel, je ne regrette pas 🙂 Je range mon linge sale dans le laundry bag, et mes chaussures dans le shoes bag.

Sacs pour le linge et les chaussures

11. Mon protège passeport :

Alors que je venais de changer de passeport en urgence à l’ambassade de Mexico, quelques mois plus tard lors de ma visite des grottes de Tolantongo (un endroit que je recommande d’ailleurs fortement), je me retrouve de nouveau avec un passeport abîmé par la pluie. « On ne dit jamais 2 sans 3… » Je ne me ferai plus avoir. J’ai acheté le protège passeport qui me semblait le plus résistant sur Amazon : http://amzn.to/2tbamDg

Protége Passeport

12. Mes 2 mini-trousses de toilette :

Dans la vie d’un grand voyageur, y’a toujours un moment où on en a marre de se trimballer une trousse en cuir d’un kilo avec tout le barda hygiènique. Mais franchement, c’est pas facile de diminuer l’espace de sa trousse de toilette. Une seule technique qui marche : remplacer chaque objet par des équivalents plus petits. Après moultes réflexions, lectures dans les forums, discussions sur Reddit et sondage auprès de mes lecteurs (haha, je déconne), j’ai opté pour 2 mini-trousses de toilettes. Une toute petite pour les objets, une autre hermétique pour les liquides (shampoing, gel douche, parfum…). Je suis passé à l’hermétique car cela m’est arrivé trop souvent d’avoir une explosion en soute.

Trousse de toilette minimalmiste

13. Mon tupperware de survie

Voilà un objet que je trimballe depuis mon premier voyage de backpacker au Cameroun. C’est résistant, étanche, et je peux y mettre pleins d’objets dont certains citées ci-dessus. Egalement utile pour stocker par exemple des stylos, des cartes de visites, un tire-bouchon, une petite boîte de médicaments, une petite boîte avec mes cartes SIM et autres petits objets, des post-it et j’en passe…

Tupperware de survie

Ce tupperware de survie est mon compagnon de voyage depuis 2009 !

14. Mon indémodable K-WAY banane

Terminons cette liste par un des objets les plus vintage de ma collection : le fameux K-Way banane, indispensable, indémodable, et je dirais même, fashion !!! C’est léger, ça s’applatit assez bien, et on est jamais à l’abri d’une bonne grosse drache (drache = averse en ch’ti).

K-Way banane

D’autres gadgets de voyage pour compléter la liste ?

J’ai conçu cet article pour que je puisse de temps en temps le mettre à jour. Si vous avez d’autres accessoires de voyage à proposer, vous pouvez me laissez un commentaire.

Vous avez compris la philosophie de l’article : il faut que ce soit des trucs légers, peu encombrants et « indispensables » pour les digital nomads. Evitons donc les mini-projecteurs vidéo mobiles et gourdes en métal 🙂

Vous avez aimé cet article ?

Notez-le en 1 clic

[Total : 3    Moyenne : 4.7/5]